Pourquoi l’autorité américaine de l’aviation a-t-elle interdit tout nouveau vol du vaisseau de Virgin Galactic ?

L’atterrissage du vaisseau le 11 juillet 2021

© Photo by Patrick T. FALLON / AFP

04 sept. 2021 à 12:16 - mise à jour 04 sept. 2021 à 19:28Temps de lecture1 min
Par A. Lechien

Que s’est-il passé le 11 juillet dernier, lors du vol du vaisseau VSS Unity de Virgin Galactic emmenant le milliardaire Richard Branson, ainsi que deux pilotes et trois passagers ? L’agence américaine de l’aviation (FAA) a ouvert une enquête sur ce vol et interdit tout nouveau vol du vaisseau avant la fin de celle-ci.

Ce jour-là, alors qu’il volait à 30.000 km d’altitude, il a dévié de sa trajectoire. Cela peut paraître anodin, sachant que vaisseau s’est posé sans encombre.

L'atterrissage du vol de Virgin Galactic le 11 juillet 2021

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mais si l’on en croit une enquête publiée par le New Yorker, lors de sa descente, le vaisseau est sorti de l’espace aérien qui lui avait été attribué par la FAA pour cette mission, pendant une 1 minute 45 secondes. Et il aurait pu causer un danger pour le reste du trafic aérien, dont des avions commerciaux. C’est pour cela que la FAA interdit à ce stade tout nouveau vol.


►►► À lire aussi : revivez les moments forts de ce que Richard Branson a défini comme "une expérience unique dans une vie"


Le 11 juillet, lors du 22e vol d’essai du VSS Unity, un voyant jaune s’est allumé au tableau de bord du vaisseau, indiquant que l’angle d’ascension était trop faible, et que les pilotes devaient se préparer à un atterrissage d’urgence dangereux en plein désert. Les pilotes ont effectué des corrections de trajectoire et poursuivi la mission. C’est alors que, toujours selon le New Yorker, quelques secondes avant que le moteur s’éteigne, c’est un voyant rouge qui s’est allumé. Diverses sources internes à la société ont expliqué au journal que, par sécurité, il aurait fallu alors arrêter la mission (cela a été démenti par Virgin Galactic).

Mettre un terme au vol d’essai aurait écorné l’image de la société de Richard Branson, qui est en concurrence dans le domaine du tourisme spatial avec Jeff Bezos et Elon Musk. Cela a-t-il pesé dans la décision de poursuivre le vol ? Virgin Galactic admet que le vaisseau a dévié du plan de vol prévu par la FAA, mais que les pilotes "ont réagi de façon appropriée en suivant strictement les procédures" aux conditions de vol, évoquant des vents de haute altitude qui avaient modifié la trajectoire.

Enquête suite à un incident du Virgin Galactic

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Inspiration4 : tout savoir sur la mission spatiale de SpaceX, qui enverra ce mercredi quatre touristes au-delà de l’ISS

Un météore a traversé le ciel de la Bretagne au sud de l'Angleterre

Articles recommandés pour vous