RTBFPasser au contenu
Rechercher

Espace

Pourquoi une pluie d’étoiles filantes exceptionnelle pourrait se produire cette nuit ?

30 mai 2022 à 15:17Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Des études prédisent une "tempête de météorites" avec 1000 étoiles filantes par heure, dans la nuit du 31 mai.

Ce ne sont ni les Léonides, ni les Perséides, ni l’arrivée d’un astéroïde géant mais une pluie d’étoiles filantes pourrait bien avoir lieu dans les jours qui viennent. Ce phénomène, baptisé "pluie de météores Tau Herculids", pourrait ou pas illuminé notre ciel. Mais pourquoi n’est-ce pas certain ?

Si avec les pluies de météorites habituelles, les astronomes peuvent prédire les nuits et même les heures auxquelles nous pouvons assister à ce beau spectacle, c’est parce que les mouvements célestes sont connus et que l’on sait quand la Terre passera à travers un nuage d’astéroïdes qui créeront les étoiles filantes.

Dans ce cas précis, ce ne sera pas un nuage mais, comme la Nasa l’explique, les débris récents et denses créés par la fragmentation de la comète 73P. Cependant, impossible de savoir si les débris seront bien au rendez-vous, "si la comète qui a engendré la tempête a des débris voyageant à moins de 220 mph (321 km/h), alors rien n’arrivera sur Terre et il n’y aura pas de météores de cette comète."

Loading...

La comète, connue sous le nom de 73P/Schwassmann-Wachmann (ouvre dans un nouvel onglet), ou SW3 en abrégé, s’effrite depuis des années et près de 70 morceaux ont été observés depuis 2006. Connue depuis 1930, elle passe tous les 5,4 ans à proximité de la Terre.

"Si elle vient jusqu’à nous cette année, les débris de SW3 frapperont l’atmosphère terrestre très lentement, voyageant à seulement 10 miles [16 kilomètres] par seconde", a averti l’agence dans son communiqué. Ce qui n’est pas positif pour l’observation puisque les météorites plus lentes ont tendance à produire des traînées plus faibles dans le ciel, mais qui sait !

Nasa, ESA, H. Weaver (APL/JHU), M. Mutchler and Z. Levay (STScI)

"Nos travaux suggèrent que la traînée éjectée lors du passage de 1995 rencontrera la Terre le 31 mai 2022, avec un pic centré à 05h01 TU (7h01, heure de Paris), c’est-à-dire similaire à ce que les études précédentes ont trouvé", écrit Jérémie Vaubaillon, de l’IMCCE.

Si les débris de comète seront là, vous aurez une chance de les voir vers 7 heures du matin dans le ciel belge mais les prévisions s’attendent à des surprises donc ils conseillent de rester à l’affût dès 5 heures Bonus, la Lune sera "absente" du ciel et permettra une bonne vision sans trop de pollution lumineuse.

Sur le même sujet

Pluie d’étoiles filantes Tau Herculides : les images de cet évènement incroyable

Espace

Les Léonides : une pluie d'étoiles filantes dans le ciel en novembre

Environnement

Articles recommandés pour vous