RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Pourquoi y a-t-il tant de tensions envers les agents de gardiennage ?

18 janv. 2022 à 10:53Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Le métier d’agent de gardiennage se complique de plus en plus avec la crise sanitaire. Dans les journaux de VivaCité ce matin, vous avez entendu Benjamin, agent depuis 5 ans dans un centre commercial à Charleroi. Il explique qu’il est de plus en plus fréquent pour ses collègues et lui d’être victimes d’agressions verbales ou physiques parce qu’ils rappellent les règles sanitaires à appliquer. Même si lui arrive toujours à faire le vide en rentrant chez lui, il raconte que certains de ses collègues souffrent psychologiquement de cette situation.

Pourquoi tant de tensions envers les agents de gardiennage ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Marc Volk – Getty Images

"Il n’y a plus de respect"

Anne Catherine, une auditrice de Bassenge, dans la province de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je pense qu’il n’y a plus de respect, surtout envers les personnes qui représentent l’autorité. Pour autant que l’humain soit privé d’une liberté, même si c’est pour son bien-être, il estime que ses droits sont bafoués et que c’est une injustice. Je suis enseignante et je le vois bien, quand j’essaie d’être constructive, les parents n’acceptent pas mes remarques ou une critique positive. C’est la même chose avec les agents de sécurité, on en arrive à des réactions extrêmes."

Belga

"Les gens n’ont aucune éducation"

De son côté, à Mons, Sylvain nous partage son avis : "Les gens n’ont aucune éducation. Ces adultes, qui devraient être responsables, n’ont aucune responsabilité et n’ont aucun respect envers les gens. Les agents de gardiennage sont engagés pour faire régner la sécurité et les mesures sanitaires. Où que j’aille faire mes courses, je vois que les grandes surfaces n’osent plus engager de gardiens. Les produits pour nettoyer les caddies et le gel hydroalcooliques sont mis à disposition gratuitement, mais personne ne les utilise. Il faudrait renforcer cela avec l’armée ou la police."

Pra Phasr Xaw Sakhr / EyeEm – Getty Images

"Reflet global de la société"

Depuis Liège, le débat se termine avec Xavier : "Je pense que c’est un reflet global de la société, je suis policier et je travaille en partenariat avec les agents de sécurité qui porte un uniforme, comme nous. À l’heure actuelle, la société ne respecte plus le port de l’uniforme. En tant que policier, je suis aussi parfois victime d’agressions, d’insultes et d’injures, alors pour un agent de sécurité qui a encore moins de pouvoir que moi, c’est encore plus compliqué."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

La pension minimale ne doit-elle pas être la même pour tous ?

C'est vous qui le dites

Le maillot intégral à la piscine, ça vous dérange ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous