RTBFPasser au contenu
Rechercher

Préliminaires : notre chanteur/musicien mystère…

14 oct. 2021 à 06:44Temps de lecture1 min
Par Laurent Rieppi

Nous nous rendons aujourd’hui à Saginaw dans le Michigan, une petite ville méconnue qui est cependant cité dans le titre America de Simon & Garfunkel mais revenons à notre histoire…

Nous sommes le 13 mai 1950, jour de la naissance d’un futur prodige de la musique, chanteur/multi-instrumentiste…

Alors les choses ne commencent pas très bien, c’est un enfant prématuré qui va devoir se battre durant ses premiers jours et tout cela aura de conséquences assez graves pour lui ensuite, mais je n’en dirai pas plus…

En 1954, sa famille va déménager à Detroit, une ville qui est alors très musicale et va le devenir de plus en plus.

C’est à Detroit qu’il va devenir déjà une très jeune star à l’église… Il est très remarqué dans la chorale mais se montre aussi extrêmement doué au piano, à la batterie et à l’harmonica.

En 1961, alors qu’il n’a que onze ans il est découvert par Ronnie White l’un des membres des Miracles… Smokey Robinson et les Miracles, vous vous souvenez ?

Loading...

Bref, Ronnie White est très impressionné et fait rencontrer le jeune garçon à Berry Gordy, Monsieur Motown.

Gordy n’hésite pas une seule seconde et signe ce jeune prodige.

Non pas un mais deux albums sortent l’année suivante pour notre chanteur et musicien mystère qui a à peine 12 ans. L’un est branché soul et jazz, une composition cosignée par Marvin Gaye qui est alors l’une des plumes du label, et l’autre est un album hommage à Ray Charles.

Cependant ce n’est pas un franc succès… Mais Gordy n’est pas près de lâcher sa jeune découverte…

On a un document de ses débuts, c’est un live et on peut l’entendre jouer des percussions, parler avec sa voix qui n’a pas encore mué et entraîne la foule à l’accompagner…

Loading...

Il sait y faire avec la foule, et il n’a pas pourtant que 12/13 ans…

Bon si je vous dis que son véritable prénom est Stevland qui deviendra… Stevie… et qu’on l’appelait Little Stevie avant de l’appeler… ?

Sur le même sujet

Double Shot : Blowing in the Wind

Double Shot

Elton John collabore avec Stevie Wonder

Articles recommandés pour vous