RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Préménopause : comment reconnaître les premiers symptômes ?

La préménopause est une période de transition qui précède la ménopause. Durant cette période, la production d'hormones féminines - progestérone et œstrogènes - diminue petit à petit jusqu'à atteindre la ménopause. Mais à partir de quel âge parle-t-on de préménopause ? Et quels sont les symptômes ? Éléments d'information avec le Dr Emmanuelle Renkin, gynécologue et obstétricienne, consultante externe aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

La ménopause correspond à l’arrêt définitif des règles chez la femme et à la cessation complète de l'activité des ovaires. Elle survient en moyenne vers 51 ans dans les sociétés occidentales. Cet arrêt du fonctionnement ovarien est précédé d'une période de transition (plus ou moins longue) qu'on appelle pré- ou péri-ménopause, et qui correspond à une diminution progressive dans le sang des taux d'œstrogènes et de progestérone (deux hormones produites par les ovaires).

Ceci est dû à l'épuisement progressif des follicules ovariens. Il y a en quelque sorte un déséquilibre hormonal transitoire qui s'installe, qui perturbe le cycle menstruel et entraîne des symptômes qui peuvent être désagréables. Elle précède de 4-5 ans la ménopause, donc elle débute chez la majorité des femmes entre 45 et 50 ans, en moyenne vers 48 ans Elle peut donc durer plusieurs années avant de mener vers la ménopause en tant que telle.

Principaux signes et symptômes de cette préménopause 

C'est une période durant laquelle les ovaires vont petit à petit s'épuiser et travailler de façon anarchique. L'ovulation n'a plus lieu tous les mois comme auparavant, elle survient de façon irrégulière et imprévisible. Cela entraîne un déséquilibre hormonal (entre taux d'œstrogènes et de progestérone). Il s'en suit des cycles menstruels irréguliers, dans un premier temps plus courts (cela signifie que la femme est réglée plus souvent) puis progressivement un allongement du cycle (donc un espacement des règles). Cette transition hormonale, qui se traduit par ces perturbations du cycle, va s'accompagner d'un syndrome prémenstruel plus marqué avec des troubles de l'humeur, une tension dans les seins, et généralement des règles plus abondantes voire hémorragiques. Il peut y avoir d'autres manifestations comme des bouffées de chaleur, des insomnies et de la sécheresse vaginale. Tout ceci dû au fait que les variations hormonales caractéristiques de cette pré-ménopause sont très abruptes.

Il faut savoir que tous ces symptômes concernent essentiellement les patientes qui ne sont pas sous contraceptif hormonal, donc qui sont soit en cycle naturel soit sous stérilet en cuivre. Chez celles qui sont sous pilule classique (oestro-progestative), il n'y a en général pas de symptôme particulier jusqu'à l'arrêt de cette pilule (arrêt que l'on conseille vers 50 ans). Les patientes qui sont sont porteuses d'un stérilet hormonal peuvent présenter des symptômes moins prononcés et sont épargnée par les règles hémorragiques.

Préménopause : comment reconnaître les premiers symptômes ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Existe-t-il un traitement pour cette période particulière ?

Le premier traitement sera la patience... C'est une phase à passer, mais c'est vrai qu'elle peut durer un certain temps. Pour remédier aux cycles irréguliers et aux règles abondantes on peut proposer la prise d'une pilule à base de progestérone seule, soit de façon cyclique soit en continu. On peut aussi conseiller la pose d'un stérilet hormonal.

Pour les autres symptômes comme les bouffées de chaleur, les tensions mammaires et les troubles de l'humeur, il existe des traitements naturels (phytothérapie, gemmothérapie) qui ont une certaine efficacité. Il faut retenir que tant que les ovaires ont une activité résiduelle, un traitement hormonal spécifique de la ménopause ne peut pas être prescrit. Ce type de traitement, qu'on appelle traitement hormonal de substitution, ne peut être envisagé et discuté avec le gynécologue qu'à partir du moment où la ménopause est installée, c'est-à-dire quand la femme aura passé une année complète sans règle, ou alors qu'une une prise de sang aura démontré la ménopause.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Serons-nous bientôt tous myopes ? Une personne sur 2 serait touchée d'ici 2050

La Grande Forme

L’hypersensibilité : les 7 signes révélateurs

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous