Monde

Premier cas de variole du singe aux Philippines

29 juil. 2022 à 08:47Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Maud Wilquin

Les Philippines ont détecté leur premier cas de variole du singe chez une personne rentrant de l'étranger, ont annoncé les autorités vendredi. 

Cette personne âgée de 31 ans, testée positive, "s'était rendue dans des pays où des cas de variole du singe ont été documentés", a déclaré Beverly Ho, une responsable du ministère de la Santé. 

"Dix cas contacts ont été enregistrés, dont trois issus du même foyer. Tous ont été mis en quarantaine et sont surveillés par le ministère". 

Une recrudescence des infections par la variole du singe a été signalée depuis le mois de mai en dehors des pays d'Afrique occidentale et centrale où la maladie est habituellement endémique.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché samedi le plus haut niveau d'alerte de son organisation pour tenter de juguler la maladie.

Le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré mercredi que plus de 18.000 cas ont été signalés à l'organisation dans 78 pays, dont 70% en Europe et 25% sur le continent américain.  

Cinq décès ont été signalés dans le cadre de l'épidémie depuis mai, a-t-il ajouté.  

Les Philippines ont cherché à éviter toute panique potentielle, affirmant que la variole du singe n'était pas similaire au Covid-19.  

"Ce n'est pas particulièrement mortel", a rassuré une attachée de presse du président Ferdinand Marcos Jr., ajoutant que les Philippines collaboraient avec les États-Unis pour obtenir des vaccins contre la variole du singe. 

Sur le même sujet :

JT du 24/07/2022

Sur le même sujet

Espagne : deuxième décès d’un patient contaminé par la variole du singe

Santé & Bien-être

Variole du singe : un décès est à déplorer au Brésil, un autre en Espagne, soit les premiers hors d’Afrique

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous