Football

Premier League : Christian Eriksen "n'a pas peur" avant son retour sur les terrains

L'international danois Christian Eriksen, victime d'un malaise cardiaque lors du dernier Euro en juin, a déclaré jeudi qu'il ne craignait pas "les défis qui l'attendent, ni les intimidations" lors de son retour sur les terrains de football, à Brentford.

Un retour inespéré qui ne devrait toutefois pas intervenir avant "quelques semaines", a-t-il précisé.

Eriksen a signé en faveur des Bees de Brentford (14e de Premier League) lors du mercato hivernal, en provenance de l'Inter Milan. La pose d'un défibrillateur cardiaque l'avait contraint à résilier son contrat avec le club italien, ce type de dispositif étant jugé incompatible avec la pratique du football professionnel dans le pays, ce qui n'est pas le cas en Angleterre.

"Je n'ai pas vraiment peur, je ne sens pas mon défibrillateur, donc, s'il reçoit un coup, je sais qu'il est suffisamment solide", a déclaré le joueur à la BBC. "Je n'ai pas peur des défis à venir et des éventuelles intimidations dans le jeu, non".

"Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas retrouver mon meilleur niveau, a-t-il continué. Plus je me rapprocherai d'un match et plus cela semblera évident pour moi: être dans un stade, dans un match, pour en ressentir toute l'émotion et l'adrénaline".

A Brentford, Eriksen retrouvera une Premier League qu'il avait côtoyée sous les couleurs de Tottenham entre 2013 et 2020. De belles années pour l'équipe londonienne version Mauricio Pochettino, qui avait alors tutoyé les sommets continentaux, avec une finale de Ligue des champions perdue en 2019.

Cristian Eriksen semblait perdu pour le football après avoir frôlé la mort lors du match de l'Euro contre la Finlande. Cette pige qui se limite pour l'heure à la fin de la saison 2021-2022 n'est qu'une nouvelle étape pour le joueur qui rêve de jouer le Mondial-2022.

Articles recommandés pour vous