RTBFPasser au contenu
Rechercher

Météo

Première poussée d’air chaud : à quoi faut-il s’attendre ? À quand la pluie ?

La chaleur s'installe en ce début de semaine avec des pointes à 25 degrés.
08 mai 2022 à 12:40 - mise à jour 09 mai 2022 à 04:22Temps de lecture2 min
Par Daniela Prepeliuc

Après une fête des mères sous le soleil et la douceur, la chaleur s’installe ce lundi. L’explication : c’est une poussée de l'anticyclone des Açores. Il va se positionner sur une grande partie de l’Europe. Bonne nouvelle, il nous garantit un temps calme pour les sept prochains jours associés à des remontées d'air chaud. 

Chaleur estivale jusque mardi. Plus tempéré, dès jeudi.
Chaleur estivale jusque mardi. Plus tempéré, dès jeudi. © Tous droits réservés

De l’air chaud jusque quand ?

Ce lundi et ce mardi, on va connaître la première poussée d’air chaud de la saison. Le mercure atteindra 25 degrés localement à Bruxelles, à Namur, à Charleroi et à Liège. " Ces valeurs sont clairement estivales ! Elles sont dignes d’un plein été avec huit degrés au-dessus des normales saisonnières ", explique Christophe Mertz, prévisionniste chez Météo News. Et comme en plein été, l'indice UV sera élevé, vous risquez un coup de soleil très rapidement. Pensez donc à vous protéger du soleil ! 

En ce début de semaine, pensez à vous protéger du soleil !
En ce début de semaine, pensez à vous protéger du soleil ! © Tous droits réservés

Est-ce un phénomène exceptionnel ?

Non, on parlera plutôt d’un phénomène assez classique. " Même si c’est vrai qu’on a souvent ces premières poussées estivales lors de la deuxième décade du mois de mai " nous explique Christophe Mertz.

Pour connaître une telle chaleur dans la première décade du mois de mai, il faut remonter à 2018 avec un mercure à 26,7 degrés à Uccle. Et côté records, il faut remonter à 1976, avec une valeur de 31 degrés enregistrée à la station de référence, Uccle.

Pour la suite de notre semaine, dès mercredi, le mercure baissera un peu. On attend 23 degrés sous un ciel printanier. Et si vous n’aimez pas la chaleur, il faudra patienter jusque jeudi et vendredi. L'air sera un peu moins chaud avec le retour d’un flux plus maritime lié à un vent d'ouest qui va faire baisser les températures.

Avec cette chaleur, la sécheresse va-t-elle s’aggraver ? 

Certainement. Ce temps sec et calme est déjà d’actualité depuis trois semaines. Il continuera de nous accompagner au moins pour les sept prochains jours. Résultat : l'assèchement progressif des sols s’intensifie. Actuellement, les sols sont extrêmement secs dans le Hainaut Occidental et une partie de la Flandre. Cette situation risque de s’aggraver. Aucune goutte de pluie n’est prévue d’ici à une dizaine de jours. La sécheresse va donc s’étendre vers toute la province du Hainaut, la province de Namur, les Brabants, la province de Liège et aussi presque tout le nord du pays.  La situation est donc à surveiller. 

Pas de pluie attendue d'ici une dizaine de jours. La sécheresse va s'aggraver.
Pas de pluie attendue d'ici une dizaine de jours. La sécheresse va s'aggraver. © Tous droits réservés

Sur le même sujet

Un printemps (météorologique) historiquement sec, où il pleut trois fois moins que la normale: à quel point faut-il craindre cette sécheresse?

Météo

Sécheresse au potager : quelles solutions sans se ruiner en eau ?

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous