RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tendances Première

Prenez un thé tibétain : bon et très calorique

11 mars 2022 à 14:00Temps de lecture2 min
Par Christian Rousseau

Nathalie Masset, sommelière de thé, parcourt le monde à la découverte des thés. Direction le Tibet pour découvrir le thé tibétain. Un thé salé au beurre de yak… 

On boit ce thé au Tibet depuis le XIIIème siècle. A l’époque, les Chinois des provinces voisines, comme le Yunnan et le Sichuan, l’échangent d’ailleurs contre des chevaux tibétains sur la célèbre route du thé 

Le lait et le beurre de yak, deux ingrédients in-con-tour-na-bles pour la préparation du fameux thé tibétain, encore appelé Po Cha.

 

Si on s’en réfère à la recette traditionnelle, on commence par effriter un bon morceau de thé en brique et à le faire bouillir dans l’eau durant plusieurs heures, jusqu’à obtention d’une infusion bien corsée et bien concentrée.

On verse ensuite cette potion dans un " dogmo " (sorte de cylindre en bois), on va lui ajouter du lait et du beurre de yak et une bonne pincée de sel rose de l’Himalaya. Ensuite, on va baratter jusqu’à ce que le mélange soit clair et crémeux. On verse enfin le Po Cha dans une théière (métallique ou en porcelaine), puis on le sert aux convives dans de grands bols en bois ou en terre cuite.

Loading...

Bon ou pas bon.... A vous de juger

En tous cas, il incarne un supplément calorique indispensable pour supporter le climat très rigoureux du pays. Les nomades tibétains en boivent jusqu’à 40 tasses par jour, parce qu’il leur apporte hydratation et lipides, et qu’il évite les gerçures des lèvres.  

Une consommation abusive du breuvage peut provoquer de l'hypertension chez les personnes âgées, vu qu’il contient du beurre et du sel ! 

Si vous voulez goûter, tous les bons restaurants tibétains du royaume de Belgique le propose parce que c’est une boisson typique. Mais elle est aussi consommée dans l'espace himalayen, au Bhoutan, en Chine, en Inde et au Népal. 

 

La recette

 

Pour 4 tasses, il faut : 

  • 2 à 3 c à c de thé (Pu’Er ou Darjeeling, à défaut de thé tibétain),
  • 0,5 litre d'eau,
  • 2 c à s de beurre,
  • 1/2 c de sel,
  • 5 c à s de lait (ou de crème). 
  1. Portez l'eau à ébullition et faites-y infuser le thé pendant 3 dans une casserole. 
  2. Versez l’infusion obtenue dans une baratte ou une théière au travers d'une passoire. Ajoutez le lait, le beurre et le sel et mélangez durant plus d'une minute. 
  3. On peut alors consommer le thé au beurre ainsi préparé ou y ajouter de la tsampa, farine d'orge grillé. 
  1. Le Po Cha est servi dans un bol à large ouverture, qui permet de récupérer à la cuillère les céréales avec lesquelles il est souvent servi. On peut aujourd'hui trouver ce type de thé en sachets avec les différents ingrédients déjà mélangés, prêts à être associés à de l'eau bouillante. 
 

 

Loading...

Où manger tibétain ? 

Chez Mo Mo, avenue des Villas à Saint-Gilles (les momos sont de délicieux ravilois tibétains) 

Au Tibet (boulevard Reyers 153 à Schaerbeek 

Au sommet de L’Everest, chaussée de Vleurgat 153 à Ixelles 

 

 

 

Articles recommandés pour vous