Guerre en Ukraine

"Près de 500 civils" déjà évacués de Marioupol, l'opération continue

"Près de 500 civils" déjà évacués de Marioupol, l'opération continue

© Belga

06 mai 2022 à 07:29Temps de lecture1 min
Par AFP

"Près de 500 civils" au total ont pu être évacués ces derniers jours de la ville de Marioupol dans le sud-est de l'Ukraine, assiégée et bombardée par les Russes, ont indiqué vendredi les autorités ukrainiennes, précisant que les évacuations se poursuivaient ce vendredi.

"Nous avons réussi à évacuer presque 500 civils" depuis le début de cette opération "difficile" organisée par l'Onu, a indiqué sur Telegram le chef de l'administration présidentielle Andriï Iermak. "L'Ukraine continuera de tout faire pour sauver tous les civils et les militaires" bloqués à Azovstal, a-t-il assuré.

Les évacuations sous l'égide de l'Onu, qui ont commencé le week-end dernier, devaient se poursuivre ce vendredi depuis cette immense aciérie, dernière poche de résistance ukrainienne de ce port stratégique du sud du Donbass, a indiqué à l'AFP la vice-Première ministre Iryna Verechtchouk.

Un nouveau convoi à Azovstal

L'Onu, associée au Comité International de la Croix Rouge (CICR), a annoncé jeudi après-midi avoir envoyé un nouveau convoi à Azovstal, où il resterait encore des centaines de militaires dont beaucoup de blessés et quelque 200 civils, selon la municipalité.

"Aujourd'hui, nous nous concentrons sur Azovstal", a souligné Mme Verechtchouk. "L'opération démarre en ce moment. Nous prions pour sa réussite", a-t-elle ajouté.

Jeudi soir, elle avait indiqué que les habitants de Marioupol étaient appelés à se rassembler à 10H00 GMT (12 HB) devant un centre commercial de Marioupol pour être évacués.

Retrouvez tous nos articles sur la guerre en Ukraine

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous