Psychologie

Près de 9 parents sur 10 estiment que leurs adolescents passent trop de temps devant les jeux vidéo

Près de 9 parents sur 10 estiment que leurs adolescents passent trop de temps devant les jeux vidéo.

© Fabio Principe / EyeEm - Getty Images/EyeEm

22 janv. 2020 à 15:00Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Le sondage a été réalisé par l'hôpital pour enfants C.S. Mott de l'université du Michigan (Etats-Unis).

Au détriment d'autres activités?

Deux fois plus de parents déclarent que leurs adolescents jouent à des jeux vidéo tous les jours comparé aux parents d'adolescentes: 54% des garçons jouent environ 3h ou plus, contre seulement 13% de filles. Pourtant, une étude américaine du Pew Research Center réalisée en 2015 sur 2.000 Américains âgés de plus de 18 ans a démontré que les femmes y jouent presque autant que les hommes (48% contre 50%). 

Globalement, les parents questionnés dans le cadre du sondage affirment que le jeu empiète sur d'autres aspects de la vie de leur adolescent.

Les aspects évoqués: les activités et les interactions familiales (46%), le sommeil (44%), les devoirs (34%), les relations avec leurs camarades qui ne jouent pas (33%) et les activités extra-scolaires (31%).

Concernant les stratagèmes utilisés par les parents pour inciter leurs enfants à passer moins de temps devant les jeux vidéo: leur proposer d'autres activités (75%) ou fixer des limites de temps de jeu (54%). Certains parents (14%) vont même jusqu'à cacher les accessoires de jeu de leurs ados. 

Vers un usage raisonnable et raisonné

Néanmoins, 71% des parents pensent que les jeux vidéo peuvent avoir un impact positif sur leur adolescent. A juste titre puisque plusieurs études ont démontré que cette activité pouvait produire des bienfaits sur la concentration ou sur la capacité à créer du lien social.

Pour "un bon usage" des jeux vidéo, les auteurs de l'étude conseillent aux parents de faire preuve d'intérêt en jouant avec leurs enfants, tout en fixant des limites. 

"Le temps passé à jouer ne doit pas se faire au détriment du temps passé en tête à tête avec la famille, les amis et les enseignants, qui jouent un rôle essentiel dans l'apprentissage et le développement d'un adolescent. Les parents devraient examiner de près le comportement de leur adolescent en matière de jeu et fixer des limites raisonnables pour en réduire les effets néfastes", souligne le premier auteur de l'étude.

Sur le même sujet

Chef Blast : Gordon Ramsay lance son propre jeu Candy Crush

Voyages

Les jeux vidéo seraient bénéfiques pour votre santé mentale

Psychologie

Articles recommandés pour vous