Primauté du droit européen : la Pologne qualifie l'action en justice de Bruxelles de "centralisme bureaucratique"

© AFP

Le Premier ministre polonais a qualifié mercredi de "centralisme bureaucratique" le lancement par la Commission européenne d'une procédure d'infraction contre son pays après que le Tribunal constitutionnel polonais a contesté la primauté du droit européen et l'autorité de la Cour de justice de l'UE.

Selon Mateusz Morawiecki, la décision de la Commission européenne montre "que la tendance au développement du centralisme démocratique, le centralisme bureaucratique de Bruxelles progresse malheureusement, mais il faut y mettre un terme"..


►►► À lire aussi : Primauté de la loi polonaise sur la législation européenne, quelles conséquences ?


 

"Je suis très profondément en désaccord" avec la décision de la Commission européenne, a-t-il poursuivi. "Je pense que de plus en plus d'États membres de l'UE voient qu'après tout, il doit y avoir une limite de compétence quelque part, ce sur quoi l'Union européenne peut décider et ce sur quoi l'État polonais peut décider."

Sur le même sujet

Etat de droit : la Pologne à nouveau condamnée pour la nomination de ses juges

Monde Europe

Etat de droit : la décision sur le recours de Varsovie et Budapest examinée le 16 février

Justice

Articles recommandés pour vous