RTBFPasser au contenu
Rechercher

Prise d’otages dans une synagogue au Texas : l'auteur était britannique, selon le FBI

Des véhicules de police devant la synagogue de la congrégation Beth Israël à Colleyville, au Texas, le 16 janvier 2022 au lendemain d’une prise d’otage.
16 janv. 2022 à 16:14 - mise à jour 16 janv. 2022 à 18:23Temps de lecture1 min
Par AFP

Les autorités américaines ont lancé dimanche une enquête "de portée internationale" sur l’homme qui est mort la veille après avoir tenu plusieurs personnes en otages dans une synagogue du Texas en réclamant, selon de premières informations, la libération d’une Pakistanaise surnommée "Lady Al-Qaïda". Le FBI a annoncé avoir identifié le ravisseur comme étant un ressortissant britannique nommé Malik Faisal Akram et âgé de 44 ans.

Les quatre otages, dont un rabbin local respecté, Charlie Cytron-Walker, ont tous été libérés sains et saufs samedi soir, suscitant le soulagement aux Etats-Unis où la communauté juive et le président Joe Biden ont renouvelé les appels à lutter contre l’antisémitisme, mais aussi en Israël, où le drame a été suivi de près.

La prise d’otages s’est terminée sur une intervention de la police, une forte détonation et des coups de feu dans la synagogue de la congrégation Beth Israël à Colleyville, ville d’environ 23.000 habitants à une quarantaine de kilomètres de Dallas. Et par la mort du suspect – sans que l’on sache à stade s’il s’est suicidé ou s’il a été abattu par les forces de l’ordre.

Le ravisseur a été identifié mais les autorités n’ont pas révélé son nom.


►►► À lire aussi : Espagne : la police arrête un criminel belge recherché pour une exécution à Molenbeek


Des médias ont rapporté qu’il était de nationalité britannique. "Nous avons connaissance de la mort d’un homme britannique au Texas et nous sommes en contact avec les autorités locales", s’est borné à dire à Londres le ministère des Affaires étrangères, sans aller jusqu’à confirmer qu’il s’agissait bien du suspect.

"Nous allons enquêter sur le preneur d’otages et ses contacts", lors d’une investigation "de portée internationale", a déclaré dans la nuit de samedi à dimanche Matt DeSarno, un agent spécial du FBI, la police fédérale américaine.

Sur le même sujet

Prise d’otages au Texas : le ravisseur avait "prié deux ans" pour mourir en martyr

Accueil

Prise d'otages dans une synagogue au Texas : deux adolescents privés de liberté au Royaume-Uni après l'acte de terrorisme aux USA

Monde

Articles recommandés pour vous