Prix de l'énergie

Prix de l'énergie : le pétrole un peu moins cher, le gaz européen à son plus bas depuis le début de l'invasion russe

Le pétrole est légèrement moins cher mardi sur les marchés internationaux. Photo d'illustration.

© Getty Images

19 avr. 2022 à 07:33 - mise à jour 19 avr. 2022 à 08:36Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

Le pétrole est légèrement moins cher mardi sur les marchés internationaux après les récentes augmentations de prix. De son côté, le prix du gaz européen a encore baissé mardi, pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l'invasion russe en Ukraine.

Le baril de pétrole Brent de la mer du Nord – qui détermine le prix à la pompe – a perdu 10 centimes à 113,06 dollars. Le prix du baril de pétrole américain WTI baisse de 27 centimes à 107,94 dollars.

Les négociants se tournent à nouveau vers la Chine, la plus grande consommatrice de pétrole au monde. Les fermetures sévères qui y ont lieu pèsent sur la croissance. Cependant, Pékin prévoit de soutenir l'économie. Sur le marché du pétrole, la situation en Libye est également suivie de près. Un champ pétrolifère y a été fermé en raison de l'agitation politique et sociale.

Le prix du gaz

En parallèle, le prix du gaz européen a encore baissé mardi, pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l'invasion russe en Ukraine.

Le temps plus chaud et les signaux du Kremlin indiquant qu'il y a un peu plus de répit pour payer le gaz russe en roubles ont fait baisser les prix.    

Sur le marché à terme néerlandais – la référence pour l'Europe – le prix du gaz a chuté de 12% pour atteindre 84 euros par mégawattheure mardi matin. Entre-temps, la baisse s'est quelque peu atténuée et le prix du gaz se situe désormais autour de 90 euros par mégawattheure.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous