Regions Hainaut

Prix de l’électricité : 7000 euros de plus pour la boulangerie Mahy

Boulangerie Mahy, à Châtelet

© Niza

Comment vont-ils joindre les deux bouts ? les indépendants, les chefs d’entreprises. La facture d’électricité ne cesse de grimper depuis le mois juin et elle a atteint un record aujourd’hui. La boulangerie Mahy doit débourser près de 7000 euros de plus pour sa facture d’électricité du mois d’août, à Châtelet. Si cela continue, l’établissement devra fermer temporairement, "on va devoir faire une pause en attendant une aide des pouvoirs publics parce que cela ne rapporte plus, on travaille à perte" explique le patron, Jonathan Mahy.

Un pain à 5 euros ? personne ne l’achèterait

La boulangerie utilise du matériel très énergivore : chambre froide, réfrigérateurs, fours. Ajouter à cela, les coûts des matières premières et du gaz, en hausse également. Dans un premier temps, le patron a essayé de le répercuter sur la valeur du pain mais il ne peut pas aller plus loin, " à l’heure actuelle, pour gagner ma vie, je devrais vendre mon pain 5 euros. Personne ne l’achèterait ".

" Les facilités de paiement ne font que reporter le problème "

Le fournisseur d’électricité lui a accordé une facilité de paiement, c’est-à-dire, la possibilité de payer ses factures en plusieurs fois mais " la somme devra quand même être payée sur le long terme et la situation ne va pas aller en s’améliorant ". D’après ce boulanger, beaucoup de ses confrères se demandent s’ils vont pouvoir assurer la période des fêtes de fin d’année.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous