Prix de l'énergie

Prix de l’énergie : le mouvement "On ne paiera pas" lance une campagne nationale

© Tous droits réservés

17 oct. 2022 à 17:24Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Les collectifs "On ne paiera pas" et "Wij betalen niet" ont annoncé lundi le lancement d’une campagne nationale pour dénoncer la hausse des prix de l’énergie, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la pauvreté. Ils demandent une baisse des montants sur les factures mais également que le secteur de l’énergie quitte les marchés privés.

Les mouvements ont annoncé leur campagne devant le siège d’Engie Electrabel à Bruxelles. Plusieurs personnes y ont brûlé leurs factures pour signifier symboliquement leur refus de payer des montants trop importants.

Les collectifs souhaitent donner de la visibilité à l’ampleur du problème de paiement des factures d’énergie et dénoncer "les profits scandaleux des actionnaires".

"Notre but n’est pas de pousser les personnes à ne pas payer et ainsi se mettre en danger, mais de nous organiser pour nous défendre collectivement face à ces factures impayables et injustifiables", ont expliqué leurs responsables. "Dans les faits nous sommes déjà des milliers à ne plus pouvoir payer, mais nous sommes isolés face à nos fournisseurs et aux huissiers, procès, frais… Ce problème de factures est collectif et pas individuel."

Les collectifs ont notamment pour objectif de servir de relais à toutes les initiatives, actions et mobilisations contre la hausse des factures. Des assemblées populaires seront d’ailleurs organisées le 18 octobre à Bruges, le 21 à Gand, le 29 à Hasselt et le 6 novembre à Liège.

Sur le même sujet : Extrait QR Le débat (06/10/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous