Energie

Prix de l’énergie : Le PTB continue de "faire pression" en faveur d’une TVA à 6%

Raoul Hedebouw, le président du PTB, le 20 janvier à Bruxelles

Le PTB a souligné jeudi matin sa demande d’une baisse (permanente) de la TVA sur l’énergie en menant une action à la rue de la Loi, projetant cette proposition au laser sur la façade des cabinets du Premier ministre Alexander De Croo et du ministre des Finances Vincent Van Peteghem. Le président du parti communiste Raoul Hedebouw était présent.


A lire aussi : Prix de l’énergie : le ministre Van Peteghem a proposé au gouvernement une baisse temporaire de la TVA à 6%


"De plus en plus de partis soutiennent la proposition" d’une TVA à 6%, se sont réjouis Raoul Hedebouw et le député Peter Mertens, comme d’autres élus du parti s’en étaient félicités mercredi en commission Finances et Budget de la Chambre. Avec une certaine nuance cependant : le ministre des Finances a annoncé avoir mis sur la table du gouvernement fédéral une baisse temporaire de la TVA à 6%, dans une première phase, avant d’imaginer une solution à plus long terme qui pourrait prendre la forme d’une TVA variable.

Les socialistes, par ailleurs, soutiennent également de longue date une TVA rabaissée sur l’énergie.

Le PTB continue de son côté sa campagne qui passe aussi par une "action mail" visant les ministres et présidents de parti. Selon le parti d’extrême-gauche, "Engie-Electrabel réalise 2,6 milliards d’euros de surprofits grâce aux prix élevés de l’énergie".


A lire aussi : Prix de l’énergie : le gouvernement et le secteur insistent sur une "facturation réaliste"

►►► À lire aussi : Facture d’énergie : "On doit surtout agir avec l’arme qu’on a déjà créée : la réforme des taxes fédérales" (Tinne Van der Straeten)


"Qu’on aille chercher l’argent là. On voit que des grands groupes se sont fait énormément d’argent pendant la crise. Engie-Electrabel en est l’exemple. Un des problèmes en Belgique est que le conseil d’administration d’Engie-Electrabel a plus de pouvoir que quatre ministres de l’énergie, parce que toute notre politique énergétique dépend de deux, trois grandes multinationales", déplore Raoul Hedebouw, interrogé sur place par Belga.

"Demain les ministres vont se réunir, il est temps de prendre une mesure". Une baisse de la TVA est une "mesure claire", qui a "l’avantage d’avoir des effets tout de suite" pour les citoyens, ajoute le nouveau président de parti.

 

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Raoul Hedebouw (PTB) à Jeudi en Prime : pour une diminution de la TVA sur l’énergie et contre la vaccination obligatoire

Politique

Face à la hausse des prix de l’énergie, que compte faire le gouvernement ? Alexander De Croo répond aux députés

Politique

Articles recommandés pour vous