Belgique

Prix du carburant : Touring lance une pétition pour l’introduction du cliquet inversé

© Belgaimage

17 févr. 2022 à 16:19Temps de lecture1 min
Par Estelle De Houck avec Agences

Depuis un an, le coût des carburants ne cesse de grimper. Pour calmer cette hausse des prix, Touring lance une pétition en faveur du cliquet inversé. "Si nos gouvernements n’ont pas d’emprise sur les prix du pétrole sur le marché international, ils peuvent néanmoins mettre un frein aux revenus supplémentaires des accises qui en découlent", dénonce l’organisation.

Selon Touring, 20 milliards d’euros proviennent chaque année des taxes, prélèvements et accises sur la possession et l’utilisation de véhicules à moteur. Or, "la voiture représente les trois quarts des kilomètres parcourus dans notre pays et permet à deux Belges actifs sur trois de se rendre au travail et d’en revenir."

C’est pourquoi Touring plaide pour l’introduction du cliquet inversé - soit une ristourne provisoire des accises lorsque le prix du carburant taxé dépasse un seuil donné.

Si nos gouvernements n’ont pas d’emprise sur les prix du pétrole sur le marché international, ils peuvent néanmoins mettre un frein aux revenus supplémentaires des accises qui en découlent. Plus concrètement, en plafonnant les accises lorsque le prix du litre dépasse 1,70 euro par litre", peut-on lire dans le communiqué.

La mesure du cliquet inversé a été appliquée pour la première fois en 2005. Ensuite, la mesure a été arrêtée et puis réintroduite à plusieurs reprises, la dernière fois uniquement pour le diesel par le gouvernement Michel de fin 2015 à 2018.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous