Scène - Accueil

Prix Maeterlinck de la Critique 2020. Une année bizarre.

Une cérémonie de remise des Prix Maeterlinck de la critique en confinement avec Christian Jade, président de l'ASBL des Prix Maeterlinck de la Critique, et Nicolas Naizy, vice-président

© DR

Fallait-il organiser un Prix Maeterlinck de la Critique cette année et sous quelle forme ? Le jury a longtemps hésité puis tranché. "The show must go on".

D’abord, parce que ces Prix sont un encouragement symbolique à une profession en détresse et puis il est une tribune de libre expression annuelle de tous les acteurs des arts de la scène. La forme choisie par le jury,-une vidéo diffusée sur 3 réseaux - où tout le monde est confiné,  est à l’image de notre époque. A défaut d’un rassemblement festif le jury a risqué une "forme brève" 55 minutes, un court débat de politique culturelle suivi d’un palmarès illustré et d’un hommage aux disparus.

Mais la nouveauté c’est que toutes ces séquences sont visibles séparément, en capsules :  les discours politiques, les séquences (parfois surprenantes) des lauréats, 5 hommages aux disparus et 2 séquences  musicales. Diffusées sur RTBF Auvio, la page Facebook des Prix et la chaîne YouTube, ces capsules peuvent aussi faire le "tour du bloc" et sont visibles plusieurs heures/jours.

Prix Maeterlinck : Introduction

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une expérience qui dans des circonstances exceptionnelles ne vaut évidemment pas la présence réelle du public mais que faire devant l'inconnu angoissant ?

Des interventions politiques nous retiendrons la bienveillance de Mme Bénédicte Linard, la Ministre qui a veillé à ce que les statuettes des Prix puissent être "fabriquées . Et qui approuve publiquement le choix des jurés de distribuer une partie de sa subvention à deux institutions représentatives du secteur. Et de leur donner la parole.

Prix Maeterlinck : le message de la ministre de la Culture

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pierre Dherte, président de l'Union des Artistes, s'est plaint de "l’incertitude profonde qui persiste et de l’absence totale de perspectives qui règne quant à notre relance… Ce n’est pas seulement d’un soutien politique mais d’un moteur politique que nous avons besoin". Il parle des promesses du pouvoir politique fédéral le … 15 juillet.

Lorenzo Chiandotto, président de l’ATPS, (Association des techniciens professionnels du spectacle) garde l’espoir et surtout la volonté d’agir : "Unis, nous pourrons effectuer un travail en profondeur sur ce fameux statut d’artiste complètement bancal et discriminatoire dans son état actuel."

Je n'ai pas envie de commenter le palmarès comme les autres années. Beaucoup de lauréats ont souligné que leurs concurrents les valaient et les lauréats du Prix Danse ont donné la parole aux 2 autres nominés. Ce geste fort est synonyme d'une prise de conscience que "l’ego" est à ranger au vestiaire en attendant des temps meilleurs.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous