Jupiler Pro League

Pro League : en un an, près de trois clubs sur quatre ont changé d’entraîneur !

© Tous droits réservés

Avec l’annonce du départ de Vincent Kompany à Anderlecht ou de la nomination de Carl Hoefkens au Club de Bruges, la valse des entraîneurs a déjà débuté. Cet été, on va assister à un véritable carrousel sur les bancs de Pro League.

Le constat est assez interpellant. A l’aube de la saison 2022-2023, 13 des 18 clubs de division 1A auront un entraîneur différent par rapport au début de la saison 2021-2022. Cela représente un peu plus de 72% ! Des clubs comme le Cercle de Bruges, Ostende, Saint-Trond ou encore Courtrai ont changé de coach au cours du championnat qui vient de se terminer et devraient débuter le prochain exercice avec la même personne sur le banc. Charleroi (Edward Still), Gand (qui vient de prolonger Hein Vanhaezebrouck jusqu’en 2024), Oud-Heverlee Louvain (Marc Brys), l’Union Saint Gilloise (à condition que Felice Mazzu reste en place) et le promu Westerlo (Jonas De Roeck) sont les seuls à opter pour la continuité.

Toujours dans l’inconnue à Sclessin

Alors que dans certains clubs la reprise des entraînements est fixée à la mi-juin, au Standard, on ne sait toujours pas qui sera en charge de préparer la prochaine saison. Rachetés par le fonds d’investissement américain 777 Partners, les Liégeois ont connu l’une des pires saisons de leur histoire. Les nouveaux propriétaires n’ont toujours rien annoncé quant au nouvel homme fort à la tête de l’équipe première. La situation est similaire à Genk et à Malines. Tous ces clubs ont mis un terme à la collaboration qui les liait à leur coach, on ne sait toujours pas qui leur succédera. Idem à Anderlecht qui s’est mis à la recherche du remplaçant de Vincent Kompany.

La continuité au Club de Bruges, Storck pas très loin de chez lui, Leye rebondit à Zulte

Au Club de Bruges, la stabilité des entraîneurs est mise à rude épreuve. En l’espace de six mois, les Blauw en Zwart, en auront connu trois (Philippe Clément, Alfred Schreuder et Carl Hoefkens). La direction brugeoise a choisi de travailler dans la continuité pour remplacer Schreuder parti à l’Ajax Amsterdam. Ancien joueur du Club, Carl Hoefkens est présent dans le staff depuis de nombreuses années. Depuis janvier, il dispensait déjà certaines séances d’entraînement.

Loading...

L’Antwerp n’a pas traîné pour trouver le remplaçant de Brian Priske. Le Great Old a porté son dévolu sur l’ancien international néerlandais Mark Van Bommel. Nommé entraîneur de Wolfsbourg en juin 2021, Van Bommel avait été démis de ses fonctions un peu moins de cinq mois plus tard. Une arrivée teintée de la griffe de Marc Overmars, le nouveau directeur sportif des Anversois et qui envoie un signal fort quant aux ambitions du matricule 1.

Eupen va lui aussi pouvoir préparer la prochaine saison dans la sérénité. Le club germanophone a nommé Bernd Storck à la tête de l’équipe. L’entraîneur allemand travaillera dans un environnement quasi familier où la barrière de la langue ne lui posera aucun problème. Après Mouscron, le Cercle de Bruges et Genk, Berd Storck découvre son quatrième club du championnat belge.

Mbaye Leye a lui su rebondir après son échec au Standard. Le Sénégalais retrouve un banc dans un club qu’il connaît bien puisqu’il aura la charge de Zulte-Waregem, club dans lequel il a joué à plusieurs reprises (2007-2009 / 2012-2014 / 2015-2017). Il succède au duo Timmy Simons-Davy De Fauw.

Malgré l’opération maintien réussie à Seraing, Jean-Louis Garcia ne prolongera pas l’aventure au Pairay. Le technicien français est remplacé par José Jeunechamps qui était actif du côté de l’Excel Mouscron en division 1B.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous