RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Pro League : Le Beerschot se relance face à Courtrai (2-1)

13 févr. 2022 à 22:44Temps de lecture2 min
Par Belga
© Tous droits réservés

Grâce à Felipe Avenatti (30e) et Ilias Sebaoui (42e), le Beerschot a clôturé dimanche la 27e journée du championnat de Belgique par une victoire 2-1 face à Courtrai.

Au classement, le club anversois reste dernier avec 16 points mais revient à sept unités de Seraing avec un match de moins. Courtrai, qui a ouvert la marque par Marlos Moreno (10e), occupe la 12e position (34 points).

Pour sa première en tant que T1 du Beerschot, Greg Vanderidt a dû se passer de Ryan Sanusi, Raphael Holzhauser, Musashi Suzuki, Pierre Bourdin et Mauricio Lemos positifs au coronavirus. Tom Pietermaat a fait le chemin en sens inverse et Ramiro Vaca est rentré de Bolivie. Dante Rigo, arrivé cet hiver du PSV, et Sebaoui, un jeune du club, ont fêté leur première titularisation. Chez les Kerels, Kevin Vandendriessche est revenu de blessure et Moreno a remplacé Abdelhak Kadri, suspendu. C’était un bon choix car, sur passe de Dylan Mbayo, le Colombien a battu Wouter Biebauw sur un tir dévié par Joren Dom (10e, 0-1). Le gardien anversois a été plus heureux quand un tir d’Ante Palaversa n’a pas volé dans sa cage après avoir rebondi sur le dos de Pietermaat (15e).

Le manque de confiance de l’équipe locale était évident et Biebauw, qui n’était pas aidé par ses défenseurs, est intervenu in extremis devant Faiz Selemani suite à une mauvaise passe en retrait de Jan Van den Bergh (16e) et il s’est montré très attentif sur une tentative de Palaversa (19e). Alors que les Kerels semblaient avoir tous les atouts en mains, les Rats ont contrarié leurs plans : sur une longue passe de Thibault De Smet, Avenatti a marqué son premier but en championnat depuis le 30 août 2020 (30e, 1-1). Courtrai était en difficulté et Sebaoui l’a enfoncé un peu plus en mettant au fond via la barre transversale un ballon distillé par Lawrence Shankland (42e, 2-1). L'Écossais a failli alourdir lui aussi la marque mais Marko Ilic a sorti sa tentative, qui prenait la direction de la lucarne (45e).

Après la pause, les Rats sont revenus des vestiaires encore plus motivés à l’image de Vaca, qui a multiplié les centres au premier et au deuxième poteau pour Avenatti, et de Shankland dont la frappe appuyée est passée juste à côté (52e). Courtrai a réapparu offensivement sur une volée de son capitaine Karel D’Haene bloquée par Biebauw (67e). Dans la foulée, Karim Belhocine a sorti Mbayo et Palaversa pour David Henen et Billel Messaoudi (68e). Cette manœuvre n’a pas déclenché d’offensive finale. Biebauw, n’a dû se montrer alerte que sur une reprise en un temps d’Amine Benchaib (79e) avant de sortir (90e+4) sur blessure.

Articles recommandés pour vous