Jupiler Pro League

Pro League : Le Comité disciplinaire reporte sa décision sur les incidents de Standard-Charleroi

Le Comité disciplinaire reporte sa décision sur les incidents de Standard-Charleroi.

© © Tous droits réservés

21 déc. 2021 à 19:58Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Standard a plaidé sa cause mardi devant le Comité disciplinaire de l'Union belge de football (RBFA) après les incidents qui ont émaillé le derby wallon contre Charleroi le 5 décembre dernier. Le Comité disciplinaire ne rendra sa décision que plus tard cette semaine.

Lors de la défaite 0-3 contre Charleroi, des supporters du Standard ont lancé à deux reprises des fumigènes sur le terrain, provoquant l'interruption définitive de la rencontre à deux minutes du terme par l'arbitre Nicolas Laforge. Dès le coup de sifflet final, des supporters liégeois ont envahi la pelouse pour tenter de s'en prendre aux supporters carolos avant de retourner en tribune dès l'arrivée des forces de l'ordre.

Vendredi dernier, le Parquet de l'Union belge avait proposé une sanction de trois matches à huis clos et une amende maximale de 5.000 euros au Standard, qui a refusé cette sanction. Devant le Comité disciplinaire, le club a plaidé pour des sanctions individuelles pour les auteurs des faits plutôt que des matches à huis clos qui pénaliseraient tous les supporters.

Entre-temps, le Standard avait déjà annoncé la fermeture des tribunes réservées aux Ultras.

Le procureur du parquet de l'Union belge a réclamé de son côté une "sanction ferme et rapide", estimant que cela ne pouvait plus durer. "Les supporters du Standard doivent recevoir un signal fort. Les faits sont très graves", a plaidé Barbara Huylebroeck qui s'est offusquée de la réaction du Standard. "J'ai lu dans les conclusions qui ont été présentées que le Standard pointe de nombreux arguments de procédure, mais fait peu de cas de la notion de culpabilité. Le Standard fait tout pour rejeter la faute, mais le club ne dit pas un mot sur les faits eux-mêmes."

Le Comité disciplinaire va désormais examiner l'affaire et rendra sa décision dans le courant de la semaine.

Articles recommandés pour vous