RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Pro League : l’Union Saint-Gilloise, 13 jours de vérité et un avant-goût de Play-offs

22 janv. 2022 à 09:53Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

L’Union Saint-Gilloise trône fièrement en tête de la Pro League. L’épatant promu caracole en tête du classement et toise les cadors avec la meilleure attaque et la meilleure défense. Après 22 journées, on ne peut plus parler d’effet de surprise. Mais les interrogations subsistent et la principale concerne l’issue de l’aventure de la bande à Mazzu. Les Bruxellois peuvent-ils aller au bout du rêve ? Rien ne sera évidemment définitif mais on devrait avoir un début de réponse… dans moins de deux semaines. Le leader entame 13 jours compliqués, 13 jours de vérité.

Genk, le FC Bruges, Anderlecht et l’Antwerp. Voilà le menu proposé à l’USG. Déjà corsé, ce programme sera pimenté par le sel du derby et le retour du public. Intraitable premier de cordée, l’Union ne peut pas en dire autant face aux "grands". Au premier tour, il n’a glané "que" 5 points sur 12 face à ces adversaires-là au premier tour. Il a d’ailleurs enregistré deux de ses quatre défaites contre le FC Bruges et l’Antwerp. A chaque fois à domicile. Comme un symbole inversé de la réussite unioniste. Car c’est bien à l’extérieur que les champions de D1B ont bâti leur solide avance. 5e équipe à domicile (22 points), ils ont enquillé les succès et les points loin de la Butte : 28 points, une défaite (Malines) n et un partage à… Genk.

Avec 7 unités de plus que son dauphin et surtout 15 points d’avance sur le 5e, le club de la capitale a de la marge. Si elle n’est pas assurée sa place en "Champions play-offs" est en bonne voie. L’USG peut voir venir. Et aborder sans trop de stress le quadruple rendez-vous qui s’annonce. Quatre étapes qui permettront de se faire une idée plus précise des ambitions que peut afficher l’Union pour la fin de la saison.

On l’a dit, les Bruxellois n’ont été étincelants dans les confrontations. Mais ces résultats sont loin d’être catastrophiques. A ce petit jeu c’est l’Antwerp (10 points) qui s’en est le mieux sorti au premier tour devant le Club (9 points), l’Union (5 points), Genk (4 points) et Anderlecht (1 point).

Il faudra voir si cette donne se confirme dans les quatre rencontres à venir. Les quatre duels avaient eu lieu au cours des 9 premières journées. Depuis l’équipe de Mazzu a pris de la bouteille et de l’assurance. Les joueurs qui découvraient la Pro League ont évolué et confirmé semaine après semaine. Les résultats du premier tour sont donc indicatifs mais à prendre avec les précautions d’usage.

Un mercato, le public, les facteurs extérieurs

La fuite des talents, que beaucoup craignaient, n’a pas eu lieu et ne se produira sans doute pas en ce mois de janvier. Les joyaux du Mariën ne sont pas partis et l’USG s’est renforcée avec les arrivées de Koki Machida, Kacper Kozlowski et Cameron Puertas. De quoi amener encore plus de concurrence, de profondeur de banc et d’émulation.

La présence ou non du public est un autre facteur à tenir en compte dans cette saison particulière toujours impactée par le Covid. Au rythme des variations des jauges ou des huis clos, les circonstances des matches changent. L’instauration du baromètre Covid-19 aura peut-être aussi un impact. Le match à Bruges sera encore sans public, dans un Breydel moins bouillant qu’il ne peut l’être quand il est rempli. Par contre, les tribunes du stade Mariën seront ouvertes pour le derby face à Anderlecht.

Digérer la promotion, les périodes de moins de bien, le mercato, l’Union a pour l’instant effacé tous les obstacles qui se sont présentés sur sa route jusqu’à maintenant. Reste à voir commun le prochain virage sera négocié.

Seraing - Union Saint-Gilloise : 19 janvier 2022 (0-4)

Pro League - 22ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous