RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Pro League – Standard – Arnaud Bodart : "Ça va être pire maintenant"

26 sept. 2021 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby

Le Standard a encore perdu. Dans une rencontre assez morne, les Liégeois se sont finalement inclinés face à Saint-Trond (1-2). À la fin de la rencontre, Arnaud Bodart est venu au micro d’Eleven Sports pour évoquer la défaite de son équipe.

Le gardien du Standard a d’abord évoqué la prestation du soir. "En première mi-temps, on avait assez le ballon, on le faisait bien circuler. On mène 1-0 à la pause et on s’est dit qu’il fallait arrêter de prendre des risques et continuer à presser et jouer pour absolument mettre ce deuxième but. On sait que Saint-Trond défend bien à l’extérieur et encaisse très peu. On a joué dans leur point fort : la contre-attaque. On a pris trop de risques, on s’est époumoné derrière à essayer de rappeler quelqu’un. Ça nous a fait très mal et ils ont eu quelques situations dangereuses. Malheureusement, ça a craqué à la fin."

Avec trois défaites lors des quatre dernières rencontres, le Standard est dans une passe difficile, mais un réveil est impératif pour le capitaine liégeois. "On sent qu’on n’est pas bien pour le moment mais ce n’est encore rien. Connaissant le club, ça va être pire maintenant. Si on est fébriles à l’heure actuelle, qu’est ce que ça va être après ? Il n’y a qu’une chose à faire : lever la tête, on n’a pas le choix. Il faut se battre et jouer avec agressivité, avec hargne. Contre Anderlecht, à dix, on n’avait pas à rougir de notre prestation, c’est l’inverse aujourd’hui. Je ne saurais pas expliquer pourquoi."

Interrogé sur les qualités du groupe pour se relever, Bodart n’est pas inquiet concernant ce point. "On a déjà prouvé qu’on avait le caractère et le leadership. Malheureusement, on alterne toujours les hauts et les bas mais on a toujours réagi quand il le fallait. Il faut essayer de jouer le plus libéré possible. Dans le foot, il n’y a pas de secret. Plus on met de l’agressivité et de la hargne, plus on peut obtenir des résultats."

Concernant les supporters, le joueur de 23 ans est lucide sur leur réaction. "Je comprends les sifflets, bien sûr, c’est tout à fait logique. On n’a pas encore gagné une seule victoire facile. Il faudrait trouver de la régularité, on va se battre. Pour ma part, je ne lâcherai jamais rien. Il y a une chose à faire : aller de l’avant et espérer de jours meilleurs."

Le gardien liégeois était très frustré à l’interview.
Le gardien liégeois était très frustré à l’interview. Belga

Articles recommandés pour vous