RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Pro League - Standard - Cercle: Les Rouches contestent la décision de la Commission d'évocation

31 mars 2022 à 13:34Temps de lecture2 min
Par Belga

Le Standard a fait part jeudi de sa volonté de contester la décision de la Commission d'évocation de l'Union belge de football, à la suite du recours introduit par le club liégeois contre la décision du Conseil disciplinaire de la fédération de juger "recevable mais non fondé" l'appel des Rouches par rapport au but annulé en toute fin de rencontre face au Cercle Bruges.

Le Standard avait demandé à la Commission d'évocation d'invalider la décision du Comité disciplinaire sur deux points : le refus par le Comité disciplinaire de constater une mauvaise application des lois du jeu "alors que le Referee Department a publiquement reconnu que la mauvaise partie du corps a été choisie pour juger du hors-jeu" et le constat fait par le Comité disciplinaire que "toute erreur (même de quelques millimètres) portant sur un hors-jeu serait automatiquement 'claire et manifeste' alors que le règlement ne le prévoit pas, que du contraire", indique le club liégeois dans un communiqué. 

Sur le premier point, la Commission d'évocation indique, selon le Standard, qu'une erreur portant sur un hors-jeu ne peut invalider un match, "ce qui n'est absolument pas ce que le Standard invoquait". La Commission "n'a simplement pas répondu au moyen soulevé concernant la décision du Comité Disciplinaire", estime le Matricule 16.

"Sur le second point, la Commission d'évocation semble reconnaître qu'une erreur portant sur hors-jeu n'est pas automatiquement 'claire et manifeste', mais elle estime que ce caractère manifeste relève de la seule appréciation de l'arbitre et est sans recours", indique le Standard. "Il n'appartient pas à cette commission d'émettre un tel avis, celle-ci devait se contenter de constater que le Comité disciplinaire avait enfreint le règlement dans sa décision et renvoyer l'affaire devant l'instance compétente".

Le Standard dit ne pouvoir accepter "que les instances du football ne respectent pas leur propre règlement et leur champ de compétences". Le club va dès lors interpeller le management de l'Union belge sur ce qu'il appelle des "dérives" et ""utiliser les moyens de recours" qui sont à disposition.

Pour rappel, le 5 février, le Standard et le Cercle avaient partagé 1-1. Dans les derniers instants de la partie, l'arbitre de la partie Lawrence Visser avait annulé un but de la tête de Moussa Sissako, après intervention du VAR, pour un hors-jeu millimétrique. Le lendemain, le Standard avait annoncé son intention de porter réclamation pour ce match. Le Département arbitrage de l'Union belge avait par la suite jugé que Sissako n'était par hors-jeu car les points de référence pour déterminer la position de hors-jeu avaient été mal placés.

Alexandre Grosjean sur le but du Standard annulé par le VAR : "On a l’impression que c’est un enfant de huit ans qui a tiré des petits traits"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous