RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Procès de Christian Colpin: un nouveau féminicide devant la justice à Mons

Christian Colpin est apparu très affaibli devant la Cour d'Assises lors de la constitution du jury
07 sept. 2020 à 05:27 - mise à jour 07 sept. 2020 à 05:27Temps de lecture1 min
Par Florence Dussart, avec Belga

La cour d'assises va juger à partir de ce matin Christian Colpin, 75 ans, pour l'assassinat de sa femme, à Jemappes près de Mons. Selon l'accusation, il avait évoqué le funeste sort de son épouse, dans un carnet, quelques semaines avant les faits, raison pour laquelle la thèse d'un meurtre prémédité a été retenue par la chambre des mises en accusation.
Christian Colpin et Caulette Daully étaient mariés depuis plus de 50 ans. En juillet 2018, alors que le couple est provisoirement séparé, Christian Colpin soupçonne sa femme d'avoir un amant. Le ton monte. La dispute s'envenime. Christian Colpin va chercher une arme. Il lui tire une balle dans la nuque. L'accusation décrit un homme souvent ivre, insultant, menaçant. Précédemment, Colette Daully avait demandé à la police d'intervenir pour que son mari arrête de la harceler. Elle s'était plainte de violences conjugales.

En Belgique, une femme meurt tous les 10 jours sous les coups de son compagnon.

Ligne téléphonique "Écoute violences conjugales" : 0800 30 030

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous