RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

Procès des attentats du 13 novembre : dix accusés refusent de comparaître à l'audience

Vue générale lors de la première journée du procès des attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre 2015, dans une salle d'audience temporaire installée au palais de justice historique de Paris, le 8 septembre 2021.
31 mai 2022 à 12:13 - mise à jour 31 mai 2022 à 14:29Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Dix accusés du procès des attentats du 13-Novembre ont refusé de comparaître mardi devant la cour d'assises spéciale de Paris, obligeant le président Jean-Louis Périès à suspendre l'audience à peine ouverte.

"Dix accusés détenus sur onze refusent de comparaître", a annoncé le président à la cour, sans préciser la raison de ce mouvement. Seul Mohammed Amri était présent dans le box.

Selon des avocats interrogés par l'AFP, les dix accusés absents seraient solidaires de l'un des leurs, le Pakistanais Muhammad Usman, qui souffre d'un problème d'œil et qui était déjà absent de l'audience lundi pour cette raison. Les accusés solidaires de Muhammad Usman estiment, selon ces conseils des parties civiles et de la défense, que ce dernier n'est pas correctement soigné.

Un huissier a été mandaté par le président Périès pour faire "les sommations d'usage" aux accusés absents. Une fois ces sommations faites, il pourra passer outre leur absence et poursuivre l'audience ou décider de la suspendre.

L'audience de mardi devait être consacrée à la suite des plaidoiries des avocats des parties civiles.

Sur le même sujet

Attentats de Paris : le dessinateur Palix marqué par l'évolution de Salah Abdeslam tout au long du procès

Justice

Procès des attentats de Paris : focus sur ceux qui ont aidé les terroristes de Paris

Justice

Articles recommandés pour vous