RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du Rock

Procès du Bataclan : Jesse Hughes pardonne aux assaillants et cite Ozzy Osbourne

Jesse Hughes
18 mai 2022 à 07:42Temps de lecture1 min
Par Marie-Amélie Mastin

Le frontman d'Eagles Of Death Metal, Jesse Hughes, a témoigné au procès à Paris à propos des attaques meurtrières qui ont eu lieu au Bataclan en 2015 pendant l'un de leurs concerts, faisant 90 tués parmi leurs fans.

Avec le guitariste d'Eagles Of Death Metal, Eden Galindo, ils ont tous deux été appelés à la barre dans le cadre du procès de Salah Abdeslam, unique survivant de la cellule extrémiste à l'origine de l'attaque de la salle de concert.

Jesse Hugues a insisté sur le fait que cet événement avait tout changé dans sa vie : "je suis dans un état permanent de nervosité depuis ce soir-là, je regarde les foules d'un œil différent, et certains sentiments refont surface, alors que je les pensais disparus."

Puis, s'adressant aux assaillants, il a ajouté : "je prie aujourd'hui pour eux et pour leurs âmes, que la lumière de notre Seigneur brille sur eux. Je voudrais conclure avec des mots du chanteur Ozzy Osborne: "Vous ne pouvez pas tuer le rock n’ roll! (You can’t kill rock n’ roll!)'"

Au micro de journalistes à la sortie de la salle, Jesse Hughes a encore ajouté : "je suis chrétien et je sais que tout le monde peut être perdu et peut avoir besoin de retrouver son chemin, donc je leur pardonne et j'espère qu'ils trouveront la paix de Dieu, eux aussi."

Le guitariste Galindo a aussi évoqué la catastrophe : "je me souviens de la foule qui nous regardait, sans comprendre. Nous pensions que ça allait s'arrêter, mais ça continuait, juste le temps pour eux de recharger leurs armes. Objectivement, je ne serai plus jamais celui que j'étais avant cette soirée. Mais nous avons continué notre tournée. Aujourd'hui, j'ai une fille, une vie différente, mais je ne serai plus jamais le même. Je pense aux victimes tous les jours et je prie pour elles."

A son tour, Salah Abdeslam s'est adressé aux victimes et s'est excusé le mois dernier.

Le procès entamé en février devrait s'étendre sur neuf mois.

Sur le même sujet

Ozzy Osbourne installe des abris à chauve-souris chez lui au Royaume-Uni

Journal du Rock

Ozzy Osbourne et Jeff Beck ensemble sur un nouveau titre !

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous