Football

PSG - Real Madrid : le temps d'un soir, Kylian Mbappé a rendu Lionel Messi quelconque

© AFP or licensors

Il était arrivé l'été pour aider le Paris Saint-Germain à "rêver plus grand". Pour son premier rendez-vous européen de grande envergure, Lionel Messi a été éteint... par son équipier Kylian Mbappé. Le Français, stratosphérique face au Real Madrid, est plus que jamais l'homme par qui le PSG rayonne. Au point de faire passer, le temps d'un soir, un septuple Ballon d'or pour un simple équipier. Voilà qui en dit autant sur la forme extraordinaire du gamin de Bondy que sur le malaise naissant côté argentin.

En se déracinant pour la première fois de sa vie de Barcelone pour débarquer au PSG, Lionel Messi avait signé un contrat tacite avec sa direction. En grand connaisseur du chemin de la victoire en Ligue des champions, il était supposé ouvrir la voie au PSG pour exaucer le voeu des dirigeants qataris. On a rapidement pardonné à Lionel Messi son retard physique lors de ses premières semaines parisiennes, comme pour lui laisser la latitude de retrouver un équilibre après un départ violent de Catalogne. Ses statistiques témoignent d'un essoufflement relatif par rapport à ses temps de passage catalans, mais le monde du football n'a jamais remis en question les performances d'un joueur qui n'a rien à prouver à personne. Face au Real Madrid, dans ce qui constituait le premier rendez-vous XXL de l'Argentin sous le maillot parisien, on attendait pourtant un feu d'artifice. Retrouver l'ennemi juré de sa carrière avait suscité l'espoir que la flamme du joueur se ravive. Ou à tout le moins qu'une étincelle jaillisse. Mais rien ne vint de ses pieds, pas même l'ouverture du score sur un penalty légué par un Kylian Mbappé fort révérencieux. Messi a raté un penalty, ça arrive. Messi a raté pas mal de prises de balle, a semblé un peu en deçà physiquement, n'a pas toujours été dans le bon tempo. Ca aussi, ça arrive. Mais Messi a surtout été éclipsé par l'un de ses coéquipiers. Et ça, c'est rarissime.

Est-il le meilleur joueur du monde à l'instant T, ce 15 février 2022 ?

Mardi soir, face à une Maison Blanche qui doit désormais l'espérer plus que jamais, Mbappé semblait terroriser ses adversaires. Chacune de ses prises de balle suscitait la peur dans les yeux des Madrilènes bien souvent retranchés dans leurs trente derniers mètres. Le moindre de ses crochets lui octroyait des mètres de liberté face à des défenseurs qui ne savaient plus dans quel sens se retourner. Dans les derniers instants, c'est un éclair de lucidité qui lui permettait de se faufiler une nouvelle fois dans la surface adverse pour crucifier Courtois. La prestation de Mbappé face au Real Madrid a confirmé un sentiment général : on ne sait si le Français est actuellement en tournée d'adieu ou à l'amorce d'un nouveau cycle avec le PSG, mais il a l'envie de tout démolir cette saison. Autrement dit : il n'a jamais été aussi décisif, donc aussi fort. Lui qui a tant insisté dans la presse sur ses envies d'être l'élément central de son club est désormais exaucé. Il est indispensable aux ambitions du PSG, et y ajoute la manière en faisant de Messi, Neymar, Di Maria ou Icardi des faire-valoir de luxe. Est-il le meilleur joueur du monde à l'instant T, ce 15 février 2022 ? C'est bien possible.

Sur le même sujet

Ligue des Champions : Messi face au Bernabéu, entre chevauchée, triomphe 6-2 et maillot brandi

Football

Ligue 1 – Malgré la "MNM", le PSG retombe dans ses travers à Nantes

Ligue 1 - Football

Articles recommandés pour vous