Icône représentant un article video.

Regions Bruxelles

Puiser la chaleur de la terre pour chauffer et refroidir les bâtiments : la géothermie, une solution verte et économique ?

Géothermie : puiser la chaleur de la terre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 oct. 2022 à 20:14Temps de lecture3 min
Par Marine Lambrecht sur base d'une séquence de Tom Denis

Et si on se chauffait grâce à la chaleur de la terre ? A 150 mètres sous terre, on trouve des extraits de roche d’un autre temps. "Ces roches ont plus de 510 à 520 millions d’années. C’est de la roche très dure. Ce sont des anciens sables qui sont vraiment compactés. C’est dans les petites fractures que l’eau passe", explique Koen Van Noten, géologue à l’observatoire royal de Belgique. L’objectif de cette expédition souterraine est d’étudier le potentiel géothermique du sous-sol bruxellois, s’il y a de l’eau et si ces roches conduisent bien la chaleur. Si c’est le cas, on pourra y installer un futur chauffage qui utilisera cette énergie dans des immeubles de logement sociaux à proximité.

"Le vecteur qui est le plus important c’est l’eau. On a une eau qui est déjà à 13 degrés. On vient pomper cette eau qui va être réchauffée à la surface avec une pompe à chaleur. Elle va circuler dans le bâtiment et ensuite être réinjectée dans la nappe", détaille Camille Baudinet, géologue au service géologique de Belgique. La géothermie est déjà utilisée pour chauffer plusieurs bâtiments à Bruxelles. C’est par exemple le cas de la Gare maritime à Tour et Taxi. Cette technique permet à la fois de faire baisser les émissions de CO2 et la facture énergétique. Seul bémol : son coût d’installation est conséquent et est donc peu accessible pour les particuliers.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous