La Une

"Pupille": un film émouvant sur l’adoption avec Sandrine Kiberlain et Gilles Lellouche

© © Tous droits réservés

22 août 2022 à 08:21 - mise à jour 22 août 2022 à 08:43Temps de lecture2 min
Par Liam Debruel

Séance émotion ce soir sur La Une avec la diffusion de "Pupille", abordant le sujet de l’adoption après un accouchement sous X.

Deuxième long-métrage de Jeanne Herry après " Elle l’adore ", " Pupille " suit le destin croisé de trois personnes liées par un même but : l’adoption de Théo, bébé né sous X.

Pupille de l’État, l’enfant va passer entre les mains de Karine, éducatrice spécialisée, Jean, assistant familial, et Alice, qui souhaite adopter le garçon. La réalisatrice a su compter sur un casting plutôt solide pour soutenir son propos, retrouvant ainsi Sandrine Kiberlain et s’adjoignant la présence de Gilles Lellouche et Élodie Bouchez.

PUPILLE Bande Annonce (2018) Gilles Lellouche, Film Français

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des acteurs investis

Sandrine Kiberlain, passée à la mise en scène il y a peu, revient donc sous le giron de Jeanne Herry pour la deuxième fois. Décrite comme son "double idéal " par la réalisatrice, l’actrice, que l’on retrouvera bientôt dans " Chronique d’une liaison passagère " incarne donc Karine, éducatrice qui cherche à faire adopter Théo. Si Sandrine Kiberlain semble en terrain connu, c’est moins le cas de Gilles Lellouche dans la peau de Jean. Jeanne Herry cherchait en effet " un homme un peu viril, qui a incarné une masculinité crâne au cinéma " afin de surprendre son public. L’acteur, prochainement à l’affiche de " Kompromat ", déclarera d’ailleurs à propos de son personnage avoir " glissé dans un bloc de tendresse et de délicatesse ".

Au plus proche de son sujet

Alors que le sujet de l’accouchement sous X revient souvent dans notre pays, on compte en moyenne 600 enfants nés de la sorte en France. Il fallait donc une certaine justesse pour aborder cette thématique au cinéma. C’est ce qu’a essayé de faire Jeanne Herry après avoir été touchée par une amie qui était en plein processus d’adoption.

La réalisatrice a alors effectué des recherches, comme elle le témoignait à l’époque : " Je suis partie dans le Finistère où j’avais un contact. J’y suis allée plusieurs fois et j’ai compris que la tâche de ces travailleurs sociaux était de trouver des parents pour un bébé, pas de trouver un enfant pour des parents en manque : ce fut une révélation. J’ai trouvé des dispositifs de fiction intéressants dans la matière documentaire. "

"Pupille" est diffusé le lundi 22 août à 20h20 sur La Une. Le film est également disponible en replay sur Auvio.

Articles recommandés pour vous