QR

« QR le débat » : Pierre-Yves Dermagne annonce la prolongation du chèque mazout

Pierre-Yves Dermagne annonce la prolongation du chèque mazout

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

01 sept. 2022 à 00:49 - mise à jour 01 sept. 2022 à 08:13Temps de lecture2 min
Par Maud Wilquin

Journée chargée pour les hommes politiques belges ce mardi 31 août. Après s’être réunie dans un Comité de concertation, une partie des membres du Codeco s’est donné rendez-vous sur le plateau de "QR le débat". Au cours de la soirée, les politiciens sont notamment revenus sur les mesures d’allégement octroyées en matière d’énergie. "60.000 chèques mazout ont déjà été versés, le reste suivra", a indiqué le vice-Premier ministre et ministre de l’Economie, Pierre-Yves Dermagne (PS). "Et nous avons décidé, dans la prolongation des mesures, de prolonger le chèque mazout." Celui-ci devrait l’être jusqu’au 31 mars 2023.

Dans la foulée, David Clarinval (MC), vice-Premier ministre en charge des PME et des indépendants, a expliqué vouloir inclure la classe moyenne dans les mesures de soutien. "Il y a plusieurs méthodes pour y arriver : la quantité, faire baisser les prix de manière globale, agir au niveau européen, fédéral et régional."

Les indépendants oubliés ?

"Et les indépendants n’ont pas été oubliés", a ajouté le vice-Premier ministre en charge des PME et des indépendants en réponse à Sophie Heuskin, conseillère économie à l’UCM. "Il y a un focus spécifique sur les entreprises et indépendants pour que l’on puisse d’une part mettre en place des mesures spécifiques pour les entreprises énergivores (horeca, boulangerie) confrontées à des coûts de l’énergie qui explosent. Pour les autres indépendants impactés, on va mettre en place un groupe de réflexion pour venir avec des mesures ciblées. Il faut encore en débattre mais j’ai des propositions à mettre sur la table : on peut parler d’un droit passerelle, de mesures de soutien directes pour les factures d’électricité des PME en partenariat avec les régions, ou encore des aides indirectes." Et il l’assure : tout cela devrait être d’application avant l’hiver.

David Clarinval annonce des aides pour les indépendants avant l'hiver

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

En route vers le gel des prix ?

Selon Pierre-Yves Dermagne, le gel des prix fait partie des solutions à mettre en place pour réduire la facture énergétique des Belges. " La Belgique a été l’un des premiers pays européens, au mois de mars, à se positionner en faveur du gel des prix. Et si ça ne fonctionne pas avec les 27, nous devons le faire avec nos voisins, comme la France et l’Allemagne par exemple. "

Pierre-Yves Dermagne : nous devons geler les prix de l'énergie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mais le gel des prix n’est que l’un des trois mécanismes européens qui permettent la diminution des prix. "Il y a aussi le fait de désolidariser le prix du gaz du prix de l’électricité", détaille David Clarinval. "Aujourd’hui, pour permettre le développement des énergies renouvelables, on a fixé le prix le plus cher en calquant sur le prix du gaz. Si on découple cela, on aura une nette diminution. Troisième élément, il y a un marché de CO2 qui coûte très cher (taxe de CO2 sur les producteurs). Il y a des mécanismes de flexibilité au sein du marché de CO2 qui permettraient de remettre des quantités importantes de quotas de CO2 sur le marché pour faire mécaniquement diminuer les prix."

David Clarinval sur les trois mécanismes européens de baisse des prix de l'énergie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

"QR le débat" : Les présidents de parti face à la crise - Suivez notre live sur La Une et sur Auvio

Belgique

« QR le débat » : Moins de taxes pour plus de pouvoir d’achat ? Retrouvez aussi notre live sur La Une et sur Auvio

QR

Articles recommandés pour vous