RTBFPasser au contenu
Rechercher

QR

"QR le débat" : pouvoir d’achat, les francophones à la traîne ?

« QR le débat » : pouvoir d’achat, les francophones à la traîne ?

Tous les trois ans, la Commission européenne publie un rapport attestant de l’amélioration (ou non) de la situation économique des régions en difficulté. Et la Wallonie en fait partie.

En 20 ans, la situation économique du sud du pays n’a pas beaucoup évolué. Pour l’Europe, la Wallonie est même tombée dans le piège au développement. Vous l’aurez compris, c’est un rapport peu élogieux qu’a une nouvelle fois remis la Commission.

Des emplois ont pourtant été créés, et la production de richesses, augmentée. En avril 2021 par exemple, le taux de chômage s’élevait à 12,5%. Un an plus tard, il s’élevait à 12,3%. Entre ces deux périodes de référence, le Forem avait diffusé 34% d’offres d’emploi supplémentaires. Malgré ces offres, le nombre de chômeurs de longue durée a augmenté : plus de 10% pour les demandeurs d’emploi inoccupés depuis deux à moins de cinq ans, et de plus de 3% pour les personnes comptant cinq ans ou plus d’inoccupation.

A titre de comparaison, le taux de chômage flamand s’élevait à 5,7% en avril 2022.

Enfin dans la même lignée, la proportion de Belges menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale augmente davantage en Wallonie et à Bruxelles qu’en Flandre, selon les données de l’office statistique Statbel. En 2020, 18,9% des Belges frôlaient la précarité contre 19,3% en 2021. Ce pourcentage représente 34,9% de Bruxellois, 25,4% de Wallons et 13,1% de Flamands.

Un plan de relance ambitieux

Alors pour donner un coup d’accélérateur au développement économique de sa région, le Gouvernement wallon débloquait en mars dernier 7,6 milliards d’euros dans le cadre d’un énième plan de relance. "Jamais dans l’histoire de la Région wallonne, on a mis autant de moyens", indiquait le ministre président du gouvernement wallon, Elio Di Rupo. "Et avec des projets concrets par exemple rénover les bâtiments, il y aura plus d’un milliard cent millions. On fait (aussi) la promotion d’énergies renouvelables dans les quartiers, dans les zonings. On aura à Liège, le développement de l’hydrogène. Dans le Hainaut, il y aura des centres de formation spécialisés en biotechnologies, en matériaux nouveaux et j’en passe."

Passé 2024, il ne sera plus possible pour le gouvernement de consacrer autant de moyens au développement puisque les transferts Nord-Sud diminueront.

Mais si la situation économique n’évolue pas suffisamment vite au sud de la Belgique, c’est parce que le pouvoir politique n’analyse pas assez les résultats des précédents plans de relance, estime le chef économiste à l’Institut Destrée, le Think tank wallon, Didier Paquot.

Financièrement, pensez-vous que l’on vit mieux en Flandre que dans le sud du pays ? Pour quelle raison principale les francophones sont-ils en retard économiquement sur la Flandre ? Comment voyez-vous évoluer votre pouvoir d’achat ? Êtes-vous inquiet que les aides diminuent dès 2024 dans le sud du pays ?

Pour en discuter, Sacha Daout reçoit Thomas Dermine (PS) (secrétaire d’État pour la relance et les investissements stratégiques), François Desquesnes (Les Engagés) (député wallon), Theo Francken (député fédéral N-VA), Christophe Wambersie (secrétaire général du Syndicat neutre pour indépendants), Didier Paquot (Chef économiste à l’Institut Destrée) ou encore Philippe Noël (vice-président de la Fédération des CPAS de Wallonie).
 

Retrouvez-nous ce soir à 22h00 sur la Une en télévision, sur le web via notre plateforme Auvio, mais aussi en live sur notre page Facebook, pour réagir avec nous. Toutes vos réactions sont également attendues sur l’application Opinio RTBF.

Envie de répondre à notre questionnaire ? Un seul moyen : notre application Opinio RTBF !

 https ://app.opinio.media/loginChoice

 https://apps.apple.com/be/app/opinio-rtbf/id1546066310

 

Sur le même sujet

Financer le revenu universel en taxant les grosses fortunes ? : « Nous sommes déjà l’un des trois pays de l’OCDE les plus taxés », avance Georges-Louis Bouchez

Belgique

Vif échange entre Georges-Louis Bouchez et Germain Mugemangango au sujet de l’indexation des salaires sur le plateau de « QR le débat »

Belgique

Articles recommandés pour vous