Coupe du Monde 2022

Qualifications Coupe du Monde 2022 : L’Italie partage en Irlande du Nord et devra passer par les barrages

Accrochée en Irlande du Nord, l’Italie devra passer par les barrages.
15 nov. 2021 à 21:34Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Nouveau coup de tonnerre dans ces qualifications pour la Coupe du Monde 2022. Après le Portugal la veille, c’est l’Italie qui a son tour n’a pas réussi à valider son ticket pour le Mondial qatari et devra passer par les barrages. La Squadra n’a pas réussi à faire mieux qu’un partage sur le terrain de l’Irlande du Nord (0-0) alors que dans le même temps, la Suisse s’est imposé face à la Bulgarie (3-0) pour prendre la tête du Groupe C et se qualifier pour la Coupe du Monde.

Le début de match est équilibré et on sent une Italie quelque peu crispée. Le premier quart d’heure est pauvre en occasion. Di Lorenzo est le seul à mettre Peacock-Farrell à contribution d’un centre tir.

Les hommes de Mancini se créent une petite occasion sur phase arrêtée. Insigne tente sa chance de loin après une combinaison sur corner mais sa frappe manque de puissance et est facilement captée par le gardien (28e).

Les Italiens rentrent à la pause en situation délicate. Sans doute quelque peu tétanisée par la pression, la Squadra a joué avec le frein à main et s’est créée peu d’occasions. La Suisse partageant l’enjeu à la mi-temps face à la Bulgarie, les Italiens sont toujours qualifiés.

Au retour des vestiaires, les Italiens passent tout proche de se retrouver dos au mur. Alors que la Suisse ouvre la marque face à la Bulgarie, Donnarumma doit s’interposer sur une frappe de Saville, bien trouvé sur une passe en retrait dans le rectangle (51e).

Avec l’ouverture du score des Helvètes, les Italiens doivent absolument gagner et se livrent un peu plus. A la 60e, un coup franc de Berardi oblige Peacock-Farrell à se coucher, sans toutefois, trop de difficultés.

C’est ensuite au tour de Chiesa de tenter sa chance mais son enroulée du gauche passe à côté du but (63e).

Plus les minutes s’égrènent, plus l’Italie semble perdre le fil d’un match qu’elle n’a jamais vraiment semblé avoir en main.

Un pied italien passe même tout proche du but contre son camp sur un centre en retrait nord-irlandais (77e).

Nouvelle frayeur pour la Squadra. Dallas arrive lancé sur le côté droit et croise sa frappe depuis l’entrée du rectangle. Ça passe de peu à côté (82e).

A la 89e, Donnarumma manque sa sortie et Washington tente d’en profiter mais deux défenseurs anglais se repositionnent bien et Bonucci sauve le ballon à même la ligne.

L'Italie n'y arrive pas et doit se résoudre au partage sur une pelouse qui ne lui a jamais réussi, elle qui ne s'est jamais imposée en Irlande du Nord. Dans l'autre match, la Suisse s'impose 4-0 face à la Bulgarie grâce à des buts de Okafor, Vargas, Itten et Freuler et se qualifie donc pour la Coupe du Monde 2022. L'Italie devra passer par les barrages, comme pour le Mondial 2018, où ils avaient échoué face à la Suède et avaient manqué le Mondial russe.

Le carton anglais, le Danemark loupe le 30/30

Dans les autres rencontres, l’Angleterre a réalisé le carton de la soirée en s’imposant 0-10 en déplacement à Saint-Marin avec notamment un quadruplé d'Harry Kane. Les Three Lions valident par la même occasion leur ticket pour le Qatar.

Le Danemark est lui passé à côté du 30/30 en s’inclinant en Ecosse (2-0) sur des buts de Souttar et Adams.

Déjà assurée de jouer les barrages, la Pologne, sans Lewandowski, s'est inclinée face à la Hongrie (1-2) malgré le but de Swiderski

Sur le même sujet

Italie, Portugal, Pologne... : mode d'emploi des barrages européens pour la Coupe du Monde

Football

Articles recommandés pour vous