RTBFPasser au contenu
Rechercher

Entrez sans frapper

Quand Bach inspire les Beatles et Led Zeppelin

06 mai 2022 à 11:00Temps de lecture3 min
Par Valentine Jongen

Valentine Jongen, YouTubeuse mais aussi musicologue, vous dévoile l’histoire pas si classique de chansons cultes. Parce qu’on l’ignore souvent mais, derrière certains grands tubes du XXe et du XXIe siècle, se cache une partition de musique classique.


On va redécouvrir des artistes qu’on connait et qui ont une partition en commun : Bach, les Beatles et Led Zepplin. Ces deux derniers se sont inspiré du premiers. Et pour bien comprendre ce qui relie Jean Sébastien Bach, Paul McCartney et Jimmy Page, petit voyage dans le temps.

Loading...

Né en 1685 et mort 65 ans plus tard, Jean Sébastien Bach, est une figure clé de l’histoire de la musique. On lui attribue d’ailleurs parfois le titre de " père de la musique ". D’ailleurs, beaucoup de musicologues considère aujourd’hui l’année de sa mort (1750) comme date charnière entre la période Baroque et le Classicisme musicale.

Voici 5 choses à retenir absolument sur Jean Sébastien Bach:


1. Organiste " de légende ", Bach est aussi connu sous le surnom de " Cantor de Leipzig " de par son travaille de chef de choeur et maitre de chapelle dans la ville allemande pendant 25 ans.


2. Vous avez peut-être déjà vu écris les lettre " BWV " à côté des oeuvres de Bach ? C’est pour Bach-Werke-Verzeichnis qui signifie " catalogue des oeuvres de Bach ". En tout, il écrira plus de mille compositions (de BWV 1 à BWV 1128) Entrez sans frapper L’histoire pas si classique des chansons cultes 6 mai 2022.


3. Bach a aussi été très productif comme géniteur. Il a eu 20 enfants (7 avec une première femme, Maria Barbara, qui était aussi sa cousine, puis 13 avec Anna Magdaléna, sa seconde épouse qui l’aidait beaucoup dans son travail, notamment en copiant ses partitions). Mais tous n’atteindront pas l’âge adulte. 

4. Parmi ces enfants d’ailleurs, 4 deviendront compositeurs : Wilhelm Friedemann, Carl Philipp Emanuel, Johann Christoph Friedrich et Johann Christian.


5. Enfin, fun fact, Bach adorait le café (qui, à l’époque, était une denrée rare) si bien qu’il a composé une cantate dite " du café " dont le texte explique qu’une jeune fille préfère ce breuvage " plus que mille baisers "


Ce petit point biographique étant fait, entrons dans le vif de notre sujet : Autour des années 1970, deux groupes iconiques (The Beatles et Led Zepplin) vont chacun
sortir un titre inspirée d’une oeuvre de Bach : sa Suite n°1 en mi mineur (classée dans son catalogue comme BWV 996, pour ceux que ça intéresse).


Il y a tellement d’oeuvres de Bach que c’est parfois plus facile de trouver une pièce avec le numéro de catalogue qu’en écrivant " suite n°1/Bach ". Donc, soyons précis. Entre 1708 et 1717, Bach compose donc cette suite qui se découpe en 6 parties. Et c’est la cinquième partie qui nous intéresse aujourd’hui, elle a pour titre : Bourrée.


Alors, rien à voir avec un état d’ébriété. La bourrée est une danse tout comme l’Allemande, la Sarabande, la Gigue (qui sont d’ailleurs les noms des autres parties de cette suite de Bach).

Loading...

On vient d’entendre une version à la guitare mais, originellement, cette oeuvre aurait été écrite pour le luth. Alors à priori, comme ça, ça ne vous dit peut être rien quand vous penser au répertoire des Beatles mais Paul McCartney raconte très bien l’histoire de cette chanson :

Loading...


Quand George et moi étions enfants à Liverpool, on a grandi en jouant de la guitare ensemble. Et, un des morceaux qu’on aimait jouer dans les soirées, histoire de montrer aux gens qu’on était pas aussi cons qu’on en avait l’air… En fait, on faisait une erreur en le jouant, mais on jouait cette petite pièce de Bach. Et ce qu’on
aimait, c’est qu’il y avait une ligne mélodique et une ligne de basse en même temps. Normalement ça faisait comme ça … mais on ne le savait pas. C’était vraiment un morceau pour se la péter en soirée. et en fait, le moment où on se trompait, je l’ai repris avec cette mélodie en haut et cette ligne de basse, pour ce morceau : BlackBird.


Lui et George Harrison jouait cette Bourrée de Bach en étant conscients de se tromper. Et c’est de cette erreur qu’est née la chanson " Black Bird ". Et un autre groupe qui a décidé en 1971 de s’inspirer de cette bourrée de Bach, un peu approximativement, c’est Led Zepplin. Pour l’introduction de l’iconique titre Stairway to Heaven, Jimmy Page (leader et guitariste du groupe) s’est confié à la BBC il y a quelques années sur ses inspirations.

Loading...

Enfin, dans un tout autre style (mais à la même époque, c’était en 1969) un autre groupe s’est inspiré de cette bourrée de Bach : c’est Jethro Tull.

Loading...

Clairement, c’est une version jazz de la bourrée en mi mineur de Bach avec la flute de Ian Anderson, et ça vaut le détour. 

Feuilleton "L'histoire pas si classique des chansons cultes" de Valentine Jongen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Julian Lennon sort une cover officielle d'"Imagine" en soutien à l’Ukraine

Journal du Rock

Il y a 35 ans disparaissait Dalida

Entrez sans frapper

Articles recommandés pour vous