RTBFPasser au contenu
Rechercher

Que faire au jardin en cette période automnale ?

Travail au jardin en automne : comment protéger vos plantes avant les premiers frimas.

Au jardin d’ornement, il est grand temps de mettre à l’abri les plantes les plus délicates si vous souhaitez bénéficier de leur floraison l’été prochain. Ainsi, bulbes et tubercules trouveront place, après séchage, dans un endroit sec et ombragé (glaïeul, dalhia, canna, bégonia notamment). Coupez les tiges à une quinzaine de centimètres au dessus du sol, ensuite déterrer avec précaution vos tubercules. Si le terrain est sec, faites tomber le plus gros de la terre et brossez-les.


Et petite astuce : si votre terrain est humide vous pouvez laver vos bulbes et tubercules à l’aide d’un jet d’eau. Laissez les séchez et mettez les à l’abri.


De nombreuses plantes ne supportent pas le froid : géraniums, bougainvillés, fuschias, agrumes, … Vous pourrez les rentrer dans une pièce fraîche et lumineuse avant de les ressortir au printemps. Un arrosage une fois par mois sera suffisant durant cette période hivernale.

 

La plupart des vivaces ont terminé leurs floraison. Vous pouvez cependant les laisser au jardin, elles apporteront du relief durant la saison d’hiver et vous les taillerez au ras du sol au début du printemps, avant la repousse !

autumn garden work : Dahlias are cut, the bulbs are perennial
autumn garden work : Dahlias are cut, the bulbs are perennial © Tous droits réservés

Que faire des feuilles mortes ? Il y a de nombreuses façons de les réutiliser. Et tout d’abord le paillage. Si vous possédez des plantes sensibles au froid, étendez une bonne vingtaine de centimètres de feuilles à leur pied. Elles protégeront du gel et apporteront, en se décomposant, d’excellents éléments qui fertiliseront le sol.

Ne laissez pas de feuilles mortes sur la pelouse au risque de voir celle-ci mourrir ! Ramassez les et disposez les au compost. Attention : évitez d’y mettre les feuilles de noyer, qui sont toxiques ainsi que celles des arbres fruitiers malades.

Et si vraiment vous ne savez que faire de vos feuilles, portez les au parc à conteneurs !

© Tous droits réservés

Au potager, si ce n’est déjà fait, récoltez les bettes à cardes, les épinards, patates douces, salsifis ou encore panais. La mâche que vous avez semée au mois d’aout est sans doute déjà bonne à être cueillie. Néanmoins elle supporte les petites gelées, mais si les températures s’annoncent nettement plus froides, protégez la à l’aide d’un voile d’hivernage. Il en est de même pour les choux laissés en pleine terre, tels que les choux chinois. Les poireaux peuvent quant à eux rester au potager. Vous pouvez les buter pour protéger le "blanc" de températures trop rudes.

Les choux de Bruxelles peuvent aussi demeurer en pleine terre. Pensez cependant à les tuteurer.

Quant aux carottes vous pouvez également les protéger avec un voile d’hivernage ou les arracher et les conserver dans un cellier ou une cave sombre. Vous pouvez aussi les entasser dans des caissettes en bois. Cependant la carotte est un légume qui résiste assez bien aux rigueurs hivernales ce qui permet une récolte pratiquement tout au long de l’année.

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous