Regions Luxembourg

Quel futur pour le Palais Abbatial de Saint-Hubert ?

Quel avenir pour le Palais Abbatial de Saint-Hubert?

© www;province.luxembourg.be

07 juil. 2021 à 12:05Temps de lecture1 min
Par RTBF

La Commune et la Province de Luxembourg réfléchissent depuis de nombreuses années à l’avenir de ce bâtiment. Sous le précédent gouvernement fédéral, la ministre flamande de la régie des bâtiments envisageait la vente du site.

Aujourd’hui, c’est le Député Fédéral Benoît Piedboeuf (MR) qui, avec le secrétaire d’État à la régie des bâtiments, Mathieu Michel veut donner l’impulsion pour faire avancer le dossier.

Benoît Piedboeuf :"Avec la régie des bâtiments, qui est gérée par Mathieu Michel, c’est le moment d’impulser un projet important sur Saint-Hubert parce que cet un monument extrêmement intéressant. Il s’agit d’un patrimoine de la Province du Luxembourg à Saint-Hubert, qui est la capitale européenne de la chasse. Il faut absolument que l’on sorte ce dossier du vide et de l’inaction. Nous allons le faire en partenariat avec la commune et toutes les forces vives. On ne fait pas de politique dans un dossier comme celui-là, on développe pour notre province".

15.000m2 en plein cœur de Saint-Hubert

La construction du Palais Abbatial remonte au 18e siècle pour doter le monastère de Saint-Hubert d’une aile prestigieuse pour les invités de marque des pères abbés. 400 ans plus tard, la façade et la cour ont toujours fière allure mais certaines ailes du palais n’ont plus du tout leur lustre d’antan. Des services de la Province du Luxembourg occupent toujours un lieu très difficile à chauffer en hiver.

Idelux Projets publics va se voir confier une étude. Comme l’explique Benoît Piedboeuf. "Il faut que nous ayons un schéma de développement en concertation avec la commune, la province et aussi le partenaire fédéral. On peut aussi construire un projet et trouver des partenaires privés. Il y en a qui sont intéressés mais il faut que nous écrivions le projet avant qu’il se développe par le privé".

A propos de partenariat public-privé, l’appel d’offres pour la concession du Fourneau St Michel est terminé mais la Province n’a reçu qu’une seule offre et arrivée hors délais. Idelux Projets publics se dit surpris et va examiner la possibilité de modifier encore le projet de convention pour le deuxième appel au privé qui sera lancé en septembre.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous