RTBFPasser au contenu
Rechercher

Voyages

Quelle génération est la plus apte à s'épanouir dans les métiers de la réalité augmentée ?

Quelle génération est la plus apte à s'épanouir dans les métiers de la réalité augmentée ?
11 mars 2021 à 17:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

D'après une étude réalisée par Oxford Economics en partenariat avec Snapchat, la génération Z possède mieux les compétences nécessaires pour travailler dans le secteur de la réalité augmentée (RA) que les autres générations.

La génération Z connaît et maîtrise l'outil numérique

Née avec les outils numériques dans les mains, elle gère les réseaux sociaux mieux que tous : 77% des 16-24 ans savent partager des photos ou des vidéos avec des amis ou collègues en utilisant des filtres ou des outils numériques. 69% des 40-55 ans savent en faire autant. L'écart n'est pas grand mais il apporte certaines pistes sur les compétences sur l'utilisation du numérique.

Cela devient pertinent lorsqu'il est question de "tester des nouveaux produits avant d'acheter". 32% des jeunes de la génération Z savent utiliser des outils numériques lorsqu'il s'agit de tester des produits avant l'achat, contre 24% chez les 40-55 ans.

 "Ils semblent donc parfaitement positionnés pour exploiter la réalité augmentée compte tenu de leur connaissance et de leur compréhension de cette technologie."

En 2017, l'Institut For the Future déclarait dans une étude que 85% des métiers de 2030 n'existaient pas encore, bien qu'on puisse prédire que beaucoup de domaines seront guidés par la technologie. De son côté, Oxford Economics note que les métiers liés à la RA devraient se multiplier par trois d'ici 2023.

Les jeunes créent sur le web quotidiennement

L'étude identifie deux compétences capitales que la génération Z maîtrise et qui serviront aux travailleurs pour s'épanouir. 

La créativité est fondamentale, selon les chercheurs. Il est vrai que les jeunes de 16-24 ans créent naturellement au quotidien à travers les réseaux sociaux (émoticones, filtres, vidéos) et développent une aisance presque innée dans cette compétence.

Les créateurs de Lens Snapachat (filtres Snapchat) en sont un exemple. "La créativité était au centre de la carrière du créateur libanais de Lens, Georgio Copter, qui est devenu célèbre grâce à Snapchat en créant des monstres en partie inspirés de certaines créations de Walt Disney. Selon lui, les technologies RA faciliteront la communication des émotions en permettant d'exprimer différentes humeurs, de la tristesse à la faim", explique le rapport.

Tutos et vidéos ont développé leur faculté d'adaptation

La seconde aptitude que les 16-24 ans semblent maîtriser est la capacité à apprendre sur le tas et à s'adapter.

"Internet constitue une base excellente pour apprendre, tandis que de nombreuses vidéos YouTube expliquent comment utiliser les différents logiciels, ce qui rend cette technologie accessible à tous ceux qui travaillent en ligne", explique Inès Alpha, artiste 3D qui a collaboré et travaillé avec de grandes marques. C'est en regardant des tutoriels vidéos sur la 3D qu'elle a pu développer son travail et devenir pionnière chez les artistes certifiés par Snapchat.

Sur le même sujet

Winkyverse, le métaverse qui initie les enfants aux technologies du futur

Psychologie

En Chine, le concept de métaverse attire les grandes entreprises technologiques

High tech

Articles recommandés pour vous