RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Quelle nourriture privilégier contre la rétention d'eau ?

Quels aliments contre la rétention d'eau ? 1/2

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 mars 2022 à 12:003 min
Par François Saint-Amand

La rétention d'eau, encore appelée œdème, peut être soignée par une alimentation plus saine. Chantal van der Brempt, nutritionniste, a plusieurs astuces pour soulager ce problème de santé.

La rétention d'eau se traduit par l'accumulation d'eau au sein d'un tissu, bien souvent dans les pieds ou les chevilles. Ce problème physique provient bien souvent d'une position assise ou debout maintenue longtemps pendant une grossesse. Il se manifeste aussi à cause de la pilule contraceptive, de pathologies rénales ou de problèmes cardiovasculaires ou de thyroïde.

Pour drainer ce qu'on appelle encore un œdème, il faut de l'activité physique mais elle doit être conjuguée à une nutrition bien précise.

Combattre le mal par le mal

Le plus important en cas de rétention d'eau ? Boire beaucoup d'eau ! Cela semble totalement paradoxal mais il faut continuer à abreuver son corps en buvant plus ou en tout cas en ingurgiter de manière suffisante.

Pour connaître la quantité d'eau indispensable à notre propre organisme, il existe une formule, pas scientifiquement prouvée mais souvent utilisée, qui peut donner une première indication : 0,03 L x notre poids. Ainsi, une personne pesant 70 kilos doit au moins consommer 2,1 litres d'eau par jour. Ce chiffre peut être atteint à la fois avec l'eau en liquide qu'avec celle contenue dans les aliments. Ce n'est pas pour rien que l'on parle toujours de manger 5 fruits et légumes par jour : ils sont aussi gorgés d'eau.

L'astuce la plus connue, le sel

C'est la formule que recommandent la plupart des nutritionnistes. Le sel, mélange de sodium et de chloride, retient l'eau dans notre corps afin de préserver une certaine hydratation de l'intérieur.

Même si les études ne le démontrent pas encore officiellement, pour Chantal van der Brempt, la diminution de son apport journalier en sel est nécessaire pour réduire la rétention d'eau.

En moyenne, le besoin en sel au quotidien monte à 5 grammes. Pour éviter de dépasser ce seuil il vaut mieux cuisiner soi-même. En effet, la plus grande source de sel provient des aliments transformés comme les plats préparés, la charcuterie,... Une lasagne apporte environ 3 grammes de sel et une baguette un gramme. On ne parlera même pas des chips !

Getty Images

L'apport en minéraux

En outre, il faut contrebalancer l'effet du sodium par une augmentation du potassium. Ces deux éléments chimiques doivent s'équilibrer. Pour un bon apport en potassium, on opte pour les algues, les légumineuses, les fruits secs et les légumes. La banane et l'avocat ont notamment un taux de potassium élevé.

Autre minéral important face à la rétention d'eau, le magnésium. Il faut augmenter la dose pour les femmes qui sont en proie à des syndromes prémenstruels comme les ballonnements, les crampes,...

Pour plus de magnésium, il faut consommer du chocolat noir (ou plutôt du cacao), les poissons gras, les légumes à feuilles vertes et les céréales complètes comme l'avoine, le seigle, le riz brun, les fruits secs.

À l'inverse, on évite absolument les sucres raffinés : le pain blanc, les pâtes blanches et autres sucreries qui augmentent le taux d'insuline, favorisant la rétention d'eau.

Quels aliments contre la rétention d'eau ? 2/2

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les boissons diurétiques

Outre l'eau, il faut s'abreuver de différents liquides pour combattre la rétention d'eau. Plusieurs boissons diurétiques comme le thé ou le café sont nécessaires.

Le café, thé noir et thé vert apportent tous de la caféine. Comptez deux tasses par jour. Il n'est cependant pas improbable que leurs effets se tassent à force d'une consommation régulière. Chaque personne réagit différemment.

Bien entendu, l'alcool est à proscrire en cas de rétention d'eau qui augmentera ses effets, en tout cas temporairement.

Les plantes diurétiques

Souvent valorisées dans les magasins bio, les plantes diurétiques n'ont pas encore prouvé leur efficacité scientifique sur l'humain au sujet de la rétention d'eau. Toutefois, en consommer est toujours bienvenu :

  • La prêle. Mais elle ne doit pas être utilisée par les personnes sujettes à de la rétention d'eau à cause de problèmes rénaux, diabétiques ou cardiovasculaires
  • L'hibiscus
  • Le pissenlit
  • Le carvi, une épice qui ressemble au cumin
  • La nigelle, du cumin noir
Getty Images

Retrouvez les conseils nutrition de Chantal van der Brempt et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

21 juin 2022 à 16:15
5 min
16 mai 2022 à 14:18
2 min

Articles recommandés pour vous