Jupiler Pro League

Quelle Pro League en 2023 ? "Décision sur le format pour juillet, sinon ce sera un championnat à 16"

Lorin Parys
02 juin 2022 à 08:18Temps de lecture1 min
Par Belga

Lorin Parys, le CEO de la Pro League, a donné quelques explications sur la réforme envisagée des compétitions de football professionnel en Belgique. Il s'est expliqué ce jeudi matin dans l'émission De Ochtend (Radio 1).

"Tout peut être discuté, avoir plusieurs propositions est sain, a déclaré Lorin Parys. Les clubs décident eux-mêmes, mais cela doit être fait avant la fin du mois. S'ils ne parviennent pas à un accord, nous passerons à un championnat à 16 après cette saison."

Ce jeudi après-midi, l'assemblée générale de la Pro League donnera l'occasion aux clubs de discuter des différentes propositions. 

Selon le CEO de la Pro League, il n'y a pas de ligne de fracture entre les grands et les petits clubs. "Il y a encore beaucoup de questions, il s'agit bien sûr d'une réforme radicale."

"C'est nécessaire", estime-t-il, car le format actuel laisse beaucoup à désirer. Entre autres, la "condamnation à mort" que signifie la relégation pour certains clubs et le calendrier surchargé (tant européen que belge).

"Avec notre paquet global (qui comprend la suppression des droits de vote multiples et 20 millions d'euros supplémentaires de droits télé pour la 1B, ndlr), nous avons donné la direction. Nous pouvons encore atteindre notre objectif par des voies différentes et à des vitesses différentes", a déclaré Lorin Parys, qui a également précisé que la proposition de passer à 14 équipes en 1A et 18 en 1B n'est pas "sa" proposition mais une synthèse de travaux qui avaient déjà débuté avant sa nomination.

Une année supplémentaire avec le format actuel est possible, dit-il, "mais nous devons prendre une décision avant la fin du mois."

Sinon, le format à partir de la saison 2023-24 reviendra à celui d'avant le coronavirus, avec 16 clubs et des barrages.

Articles recommandés pour vous