Tendances Première

Quelques mets et cocktails italiens à consommer à l'apéro

Le Negroni est un cocktail bien connu des Italiens, à consommer avec modération!
22 août 2021 à 07:25Temps de lecture2 min
Par La Première RTBF

Avant toute chose, rappelons que l’apéritif en tant que tel est italien ! Car oui, le mot latin " aperitivus " veut dire ouvrir l’appétit. Dans la Rome antique, les Romains buvaient du mulsum, un apéritif à base de vin et de miel.

Quand vous êtes en Italie, vous pouvez vous installer à une terrasse pour prendre l’apéro vers 17/18h. Vous choisissez le cocktail que vous souhaitez et ensuite on vous propose de passer au bar pour vous servir de plein de petits mets à grignoter et qui se présentent sous forme de buffet. "C’est un peu l’orgie de bouffe, comme souvent en Italie", rigole Mathias Giannuzzi du bar La Cantinetta à Liège, qui nous fait découvrir l'apéro de son pays.

En boisson, on choisit quoi ?

Le Spritz (mélange de prosecco, tonic et Aperol ou campari) est un peu devenu un incontournable des cocktails italiens, mais ça n’est pas le seul ! Du côté de Varese, dans le Nord de l’Italie, on vous servira volontiers un Apollo 11, dont la vente et le marketing ont été lancés au moment de la mission spatiale du même nom. La recette de l’Apollo 11 est tenue secrète par ses inventeurs, mais on sait qu’il contient, entre autres, de l’orange et de la rhubarbe. Il s'agit donc d'un cocktail assez frais qui se laisse facilement boire.

Plus fort, le Negroni est un cocktail qui ne contient que de l’alcool. Il n’y a donc aucune eau ou "soft" dans ce mélange, raison pour laquelle on le consommera bien sûr avec modération ! Avec un tiers de gin, un tiers de campari et un tiers de vermouth rouge, on peut aisément comprendre que ce cocktail donne un peul "mal aux cheveux" en cas d’abus…

Il existe également une version plus légère du Negroni, qu’on appelle le Negroni Sbagliato, dans laquelle on ajoute une dose de prosecco, voire une dose d’eau pétillante. Rajoutez une jolie tranche d’orange sanguine, une petite olive verte dans le verre et vous aurez un cocktail extraordinaire.

En sans alcool, on boit quoi ?

Le Hugo commence à se faire connaitre même en Belgique. À base de sirop de sureau, on rajoutera un peu d’eau pétillante et de soda, une feuille de menthe et du citron vert. Au final, ce cocktail sans alcool - aussi appelé mocktail - est délicieux et n’a rien à envier aux cocktails traditionnels !

Vous pouvez également vous faire un Spritz sans alcool à base de Crodino, une version soft du célèbre cockail qui fait de plus en plus d’adeptes.

On mange quoi, avec tout ça ?

Première option : des Polpette, ou boulettes de pain, qui vous permet notamment de ne pas jeter un pain trop sec. Vous prenez donc de la mie de pain que vous faites tremper dans du lait. Rajoutez-y du parmesan ou du pecorino, ainsi que du persil plat, du basilic ou de la menthe, un œuf, du sel et du poivre, et mélangez le tout. Ensuite, mouillez-vous les mains et faites des petites boules avec la préparation que vous passerez dans de la farine. Ces petites croquettes peuvent être cuites de 2 façons : soit dans une friteuse, soit dans une grande poêle (c’est comme ça que les Italiens les cuisent).

Autre option : des panzerotti, qui nous viennent tout droit des Pouilles ! Il s’agit d’une pâte à pizza pliée en deux, dans laquelle on met de la - bonne - mozzarella, des tomates fraîches et de l’origan. Très simple mais délicieux. En Italie, vous pourrez en acheter pour la modique somme de 1 euro.

Enfin, en Emilie romane, du côté de Rimini, on vous servira une Piadina. Il s'agit à nouveau d'une base de pâte farineuse faite à partir de saindoux ou d’huile d’olive – selon les versions – et un peu de levain/levure. Pas besoin de faire monter trop longtemps la pâte. Ensuite, on en fait des petites boules qu’on aplatit et qu’on fait cuire sur une plancha ou poêle antiadhésive. On les fait à peine monter et on y ajoute une belle mozzarella qui fond, de la mortadelle, et un peu de roquette bien fraîche.

Sur le même sujet

Recette Carlo: Tartine apéro, fromage frais, roquefort et légumes de printemps

On n'est pas des pigeons

Pour votre petit-déjeuner, osez le salé !

Tendances Première

Articles recommandés pour vous