RTBFPasser au contenu

Sciences insolites

Quels sont les effets sur le corps humain d’un vol de 20 heures en avion ?

Quels sont les effets sur le corps humain d’un vol de 20 heures en avion ?

Un vol de 20 heures a-t-il des effets sur le corps humain ? Comment le personnel de vol peut-il gérer un si long voyage ? Des questions que beaucoup se posent après l’annonce de la compagnie aérienne australienne Qantas d’un vol d’un peu plus de 19 heures entre Sydney et Londres ou New York.

Les vols d’essai pour ce long courrier ont eu lieu il y a déjà 3 ans avec, à bord, 40 passagers "cobayes" ainsi que des experts médicaux et des scientifiques du Alertness Safety and Productivity Cooperative Research Centre, de l’Université Monash et du Centre Charles Perkins de l’Université de Sydney. Le but était d’analyser les effets d’un si long vol sur les passagers ainsi que d’évaluer comment le personnel de bord pouvait faire des shifts et se reposer de la manière la plus efficace possible pour garantir la sécurité de tous.

Le PDG du groupe Qantas, Alan Joyce, a expliqué dans un communiqué de son entreprise : "Pour les clients, la clé sera de minimiser le décalage horaire et de créer un environnement dans lequel ils attendent avec impatience un vol reposant et agréable. Pour l’équipage, il s’agit d’utiliser la recherche scientifique pour déterminer les meilleures opportunités. pour favoriser la vigilance lorsqu’ils sont en service et maximiser le repos pendant leur temps d’arrêt sur ces vols."

Quels impacts sur le corps ?

Westend61 – Getty Images

Pendant les vols tests, différents contrôles médicaux ont été effectués sur les personnes à bord (passagers et équipage) avant et après le vol. De plus, la vigilance des pilotes a été surveillée via des appareils d’électroencéphalogramme (EEG). Le Dr Eileen McNeely, qui a participé à l’étude, explique à CNN que les effets de ce type de vol à long terme sont les mêmes que ceux à court terme, mais se feront sentir plus longtemps après.

Comme elle l’explique : "Les passagers seront toujours confrontés à une hypoxie, une déshydratation, des douleurs musculaires dues au manque de mobilité, à une exposition à un bruit intense, au décalage horaire, à une exposition au rayonnement cosmique et à d’éventuels contaminants de l’air de la cabine. Ces conditions constituent une plus grande menace pour les passagers vulnérables atteints de maladies sous-jacentes qui causent déjà ces problèmes."

Elle énumère les effets possibles sur le corps humain d’un vol de 20 heures :

  • déshydratation (1,6 litre pour les femmes, 2 litres pour les hommes)
  • risque accru de contracter une infection si quelqu’un est malade dans l’habitacle (rhume, etc)
  • augmentation du risque de thrombose veineuse profonde
  • plus grande exposition aux rayonnements ionisants cosmiques pour le personnel de bord et les pilotes (elle déconseille aux femmes enceintes de prendre ce genre de vol)
  • angoisses liées au vol potentiellement intensifiées vu sa longueur

Vous l’aurez compris, si un vol de 3 heures vous stresse et vous met dans l’inconfort, il est plutôt déconseillé d’envisager un vol de 20 heures d’affilée sans escale.

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 13:23
1 min
03 mai 2022 à 09:00
2 min

Articles recommandés pour vous