Telle est la question !

Qui a composé la toute première musique de film ?

Camille Saint-Saens en 1915.

© 1915 Keystone-France

La musique de film est aujourd’hui un genre à part entière, qui a ses maîtres, parmi lesquels on peut citer Henry Mancini, Nino Rota, Ennio Morricone, Michel Legrand, John Williams ou encore Hans Zimmer. Mais savez-vous qui a composé la toute première musique de film de l’histoire, qui a véritablement créé le genre ? C’est la question à laquelle nous répond Clément Holvoet, en ce jour où nous commémorons le centième anniversaire de son décès.

Nous sommes tous habitués à voir des images de cinéma accompagnées de musique. Cela nous semble bien normal, mais il y a eu évidemment un début à cela. Ce commencement eut lieu en 1908, en France. Et ce compositeur de la toute première musique de film, il n’est autre que l’auteur du Carnaval des Animaux et de la Symphonie pour Orgue : Camille Saint-Saëns ! Le film en question s’intitule “L’Assasinat du Duc de Guise” : c’est un film muet, en forme de court-métrage, daté de 1908 et réalisé par André Calmettes et Charles Le Bargy.

C’était la toute première fois qu’une musique était commandée et créée uniquement pour le film. C’était par conséquent un exercice expérimental, et il est stupéfiant de constater que Saint-Saëns a plongé dans cette nouveauté à l’âge vénérable de 73 ans. En effet, il est né en 1835 et ne décède que 13 ans après cette musique de film, à l’âge de 86 ans. Ce n’est donc pas un jeune homme qui se prête à un exercice novateur, c’est un compositeur établi et apprécié, qui n’a plus rien à prouver.

Loading...

Une atmosphère dramatique

Bien sûr, son style, à cette époque, en France, commençait lentement à être considéré par certains comme un peu désuet. Rappelons la présence des Debussy et Ravel, mais aussi de Wagner et Schoenberg. Mais c’était mal connaître son audace, et celui qui avait été nommé quelques années auparavant Président de l’Académie des Beaux-Arts et qui recevrait la Légion d’honneur en 1913 avait encore beaucoup à dire.

Saint-Saëns était déjà rompu à l’exercice de composer pour la scène, avec ses musiques de scène et de ballet, notamment. Précisons que la musique de ce film n’a pas été enregistrée à l’époque : elle était jouée en direct quand le film était projeté. Dans le répertoire de Saint-Saëns, elle est aujourd’hui répertoriée comme Opus 128 pour cordes, piano et harmonium.

La musique de “L’Assassinat du duc de Guise” est assez angoissante. Elle convient parfaitement à l’atmosphère du drame qui se joue. Inspiré de faits historiques, le film a un sujet plutôt sérieux, puisqu’il reconstitue la journée du 23 décembre 1588 : Henri III convoque son rival, le Duc de Guise (Henri Ier), à Blois, et ses gardes le poignardent à mort. Toute la tension de l’intrigue est soutenue par la musique de Saint-Saëns. Dès le début, elle nous fait comprendre que le danger guette le Duc de Guise. La musique colle aux sentiments et aux ressentis des personnages à l’écran : c’est tout simplement l’ancêtre de notre musique de film d’aujourd’hui, et de la musique à l’image moderne.

Telle est la question

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

L’amour c’est mieux que la vie, amitié et amour, le cocktail Lelouch qui fera plaisir à ses fans

Chronique cinéma

Connaissez-vous la Messe de Giacomo Puccini?

Telle est la question !

Articles recommandés pour vous