Journal du classique

Qui était Ignatius Sancho ? Google Doodle met à l’honneur le compositeur, abolitionniste et homme de lettres britannique

Qui était Ignatius Sancho ? Google Doodle met à l’honneur le compositeur, abolitionniste et homme de lettres britannique

© Google Doodle

01 oct. 2020 à 15:36Temps de lecture2 min
Par Céline Dekock

A l’occasion du premier jour du "Mois de l’Histoire des Noirs" en Grande-Bretagne, Google Doodle a décidé de célébrer la vie et l’œuvre d’Ignatius Sancho, compositeur et écrivain britannique noir qui s’est battu pour l’égalité et les libertés des personnes d’origine africaine.

Le moteur de recherche Google a pris l’habitude de modifier son logo sur sa page d’accueil pour célébrer des événements particuliers. En ce 1er octobre et pour marquer le premier jour "Mois de l’Histoire des Noirs" en Grande-Bretagne, le Doodle du jour, réalisé par l’artiste britannique Kingsley Nebechi, rend hommage au Britannique Ignatius Sancho, compositeur et homme de lettres, qui s’est battu tout au long de sa vie pour l’abolition de l’esclavage.

Qui était Ignatus Sancho

Ancien esclave qui a plaidé pour l’abolition en écrivant des lettres prolifiques, Charles Ignatius Sancho est la première personne d’origine africaine à voter lors d’une élection générale britannique.

Né en Afrique vers 1729, Ignatius Sancho a été réduit en esclavage pendant les cinq premières années de sa vie sur l’île caribéenne de Grenade avant d’être emmené en Angleterre alors qu’il n’était qu’un enfant. En Angleterre, il est à nouveau réduit en esclavage, forcé à servir trois sœurs à Greenwich, qui menèrent la vie de Sancho assez compliqué, comme il l’écrira plus tard : "la première partie de ma vie a été plutôt malchanceuse, car j’ai été placé dans une famille qui considérait l’ignorance comme la meilleure et la seule sécurité de l’obéissance".

Il parvient finalement à se défaire de ces trois sœurs et obtient ensuite un emploi dans une autre famille aristocratique pour laquelle il a travaillé durant les deux décennies suivantes. Ayant appris lui-même à lire et à écrire, Sancho a utilisé la vaste bibliothèque de ses employeurs pour poursuivre son auto-éducation.

Homme de lettres, fin critique politique et compositeur

Écrivain expérimenté, Sancho a écrit un grand volume de lettres, dont beaucoup contenaient des critiques de la politique et de la société du XVIIIe siècle. Les journaux ont notamment publié ses appels en faveur de l’abolition de l’esclavage. L’homme aux talents multiple a également publié quatre collections de compositions musicales et ouvert une épicerie avec sa femme à Westminster. En tant que propriétaire de sexe masculin indépendant financièrement, il était habilité à voter – un droit qu’il exerçait historiquement en 1774. Il est donc le premier homme d’origine africaine à être habilité à voter en Angleterre.

La vaste collection de lettres de Sancho a été publiée à titre posthume en 1782, recueillant un énorme lectorat et une large attention à la cause abolitionniste.

Si l’esclavage est aboli depuis 1833 en Angleterre (quelques années avant la France, en 1848, et les Etats Unis, 1865), les mentalités évoluent très lentement, et les récents événements tragiques aux Etats-Unis nous montrent à quel point le combat mené par Ignatius Sancho contre la ségrégation raciale est loin d’être gagné. Lutter contre toute forme de racisme, voilà le message que veut faire passer Google à travers ce Doodle. C’est d’ailleurs également le message que désire faire passer l’auteur de ce Doodle, Kingsley Nebechi : "J’espère que le Doodle pourra susciter la curiosité des gens afin qu’ils puissent rechercher Ignatius et d’autres figures noires essentielles de l’histoire. Il est difficile de savoir où vous allez si vous ne savez pas d’où vous venez."

Sur le même sujet

"Jim Crow", symbole du préjugé racial, illustré en musique

La passion selon...

Polémique aux BBC Proms : l’hymne Rule Britannia sera interprété sans parole

Journal du classique

Articles recommandés pour vous