RTBFPasser au contenu
Rechercher

Telle est la question !

Qui était l’un des meilleurs pianistes européens dans la Vienne du 19e siècle ?

Portrait de Johann Nepomuk Hummel (1778-1837)
03 janv. 2022 à 13:48Temps de lecture1 min
Par Clément Holvoet

Rival de Beethoven dont il est le contemporain, élève de Salieri, Clementi, Haydn et Mozart, il a inspiré le Quinette de la Truite de Franz Schubert, Clément Holvoet nous parle de l’un des meilleurs pianistes européens dans la Vienne du 19e siècle.

C’est le piano qui le rend célèbre, comme soliste et comme compositeur, avec notamment ses concertos. L’homme du jour n’est autre que Johann Nepomuk Hummel, compositeur, et l’un des plus brillants pianistes dans l’Europe du XIXe siècle. On lui découvre très jeune des dons prodigieux pour le piano, vers l’âge de sept ans. C’est son père, musicien de grande qualité à l’époque, qui lui enseigne la musique, le violon d’abord, puis le chant et le jeune Johann s’initie finalement au piano avec grand succès.

La famille déménagera à Vienne, et c’est là que Johann Nepomuk Hummel est placé sous l’égide de Mozart. Vient ensuite une grande tournée où le père Hummel emmène son jeune fils sur les scènes d’Europe pendant 4 ans. C’est durant cette période de voyage que le jeune Hummel commence à composer. C’est plusieurs années plus tard, au début du 19e siècle que Haydn rencontre Hummel, et le recommande auprès de la cour des Esterházy. Hummel y devient ainsi maître de chapelle, à l’âge de 26 ans, notamment pour assister Haydn qui commençait à prendre de l’âge. Il s’installe ensuite à Weimar, à nouveau avec un joli poste de maître de chapelle, et c’est à partir de là que sa renommée devient immense.

Grandes tournées européennes, et même jusqu’en Russie, ses compositions sont jouées par les meilleurs musiciens du cru. Il se liera d’amitié avec Goethe, et sera l’un des porteurs du cercueil de Beethoven lors de son décès à Vienne en 1827, il rencontre Schubert puis Chopin l’année suivante. On retient donc ses concertos pour piano au nombre de 8, il inspirera notamment Robert Schumann le jeune compositeur, on connaît aussi son Concerto pour trompette, ainsi que son Quintette à clavier qui a inspiré l’instrumentation de La truite de Schubert, il est écrit pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse.

Telle est la question

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Quel compositeur vivait avec ses valises toujours prêtes pour un départ improvisé ?

Telle est la question !

Le groupe des cinq, l’âme de la musique russe

Telle est la question !

Articles recommandés pour vous