Icône représentant un article audio.

Concours Reine Elisabeth

Qui sont les finalistes du 3e soir de finale du Concours Reine Elisabeth 2022 violoncelle ?

Troisième jour de finale du Concours Reine Elisabeth 2022 violoncelle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La finale du Concours Reine Elisabeth de violoncelle se poursuit au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Nous voici à la 3e soirée de cette dernière ligne droite pour les 12 candidats finalistes.

Ce soir, nous entendrons deux candidats avec le Brussels Philharmonic dirigé par Stéphane Denève : ils joueront chacun la pièce imposée et un concerto de leur choix. Le premier finaliste qui se présentera devant le jury et le public de Bozar est un musicien autrichien de 22 ans, et c’est une prestation très attendue.

Jeremias Fliedl, on le reconnaît à son chignon, ses petites lunettes rondes, et un grand sourire et beaucoup d’expression sur le visage quand il joue. En demi-finale, pour son concerto de Haydn, il donnera une version qui ne fera pas l’unanimité à cause de ses choix artistiques, et stylistiques. C’est plutôt dans son récital qu’il brille, il jouera une sonate de Schubert raffinée sans s’attarder sur les détails. Jeremias Fliedl semble vivre à fond la musique qu’il présente au Concours. Depuis 3 mois, il joue sur un Stradivarius de 1693.

Jeremias Fliedl : "Mon violoncelle s’appelle "Gendron", d’après le célèbre musicien français Maurice Gendron qui possédait cet instrument et a joué dessus pendant plus de 40 ans. C’est un rêve qui devient réalité, pour moi. Et ça arrive une seule fois dans une vie. Je joue sur cet instrument depuis 3 mois seulement, et je prends donc un risque"

Ensuite, ce sera au tour d’Hayoung Choi de jouer. Dans son concerto de Haydn, elle nous a montré de très beaux sons, avec des nuances, des plans sonores différents. Son jeu est simple, délicat, elle démontre une belle articulation. La musicienne a 24 ans et elle vient de Corée du Sud.

Hayoung Choi : "Je ne sens pas vraiment un esprit de compétition, ici. C’est un peu comme un festival… Nous sommes contents d’être ici. Bien sûr, c’est fantastique si je gagne mais je suis déjà très contente de jouer en finale".

Hayoung Choi jouera un concerto que nous n’entendrons qu’une seule fois au cours de cette finale, le concerto de Witold Lutosławski, un compositeur polonais.

Sur le même sujet

La Reine Mathilde : "L'enseignement de la musique est essentiel dans l'éducation des jeunes"

Concours Reine Elisabeth

Concours Reine Elisabeth : une standing ovation pour le concerto de Lutoslawski par Hayoung Choi

Concours Reine Elisabeth

Articles recommandés pour vous