Belgique

Rafales de vent, précipitations abondantes... Plusieurs villes belges se préparent au passage de la tempête Malik

Un bus de la STIB, lors d'un épisode de fortes pluies à Bruxelles, le 28 mai 2013. Image d'illustration.

© BELGA / SISKA GREMMELPREZ

L'Institut royal météorologique (IRM) a annoncé dimanche des rafales de vent jusqu'à 85 km/h, voire plus localement, ainsi que des précipitations abondantes dans plusieurs régions de Belgique. Ces aléas climatiques sont causés par le passage de la dépression de la tempête Malik, qui a fait de nombreux dégâts en Scandinavie et un mort au Danemark, à proximité de nos régions

Dans la foulée, Bruxelles, Anvers et Ostende ont annoncé des mesures de précautions.

Les parcs fermés à Bruxelles

En région de bruxelloise, les parcs régionaux, les réserves naturelles et les forêts seront fermés au public à partir de 6 h lundi matin et jusqu'à 8 h mardi. La Forêt de Soignes ne sera pas non plus accessible. Bruxelles Environnement recommande d'éviter de circuler à proximité des arbres.

Sur la côte, la ville d'Ostende a pris la décision de fermer les brise-lames. A Anvers ce sont les vannes des quais de l'Escaut qui seront inaccessibles lundi après-midi. Il est conseillé de déplacer tout véhicule garé à proximité. 

Sur le même sujet

La tempête Malik s'approche de la Belgique : de fortes rafales de vents et des pluies abondantes ce lundi après-midi

Météo

La côte belge se prépare au passage de la tempête Malik, des chemins fermés aux promeneurs

Regions Flandre

Articles recommandés pour vous