WRC

Rallye, WRC Finlande : des aventures contrariantes pour Thierry Neuville

WRC Finlande : Image d'illustration de Thierry Neuville (Hyundai)

© AFP or licensors

30 sept. 2021 à 05:02Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger

Dixième des douze manches du championnat du monde WRC, l'édition 2021 du Rallye de Finlande débutera ce vendredi. Un rallye ultra rapide avec des sauts impressionnants.

Le peloton des pilotes pose ses valises sur la terre finlandaise avec un net avantage au championnat du monde pour le Français Sébastien Ogier (Toyota). Le septuple couronné dans la catégorie mondiale possède 180 unités et pourrait, la possibilité existe, déjà être sacré ce week-end, alors qu'il restera encore l'Espagne et Monza au planning de cet exercice.

Au deuxième rang, avec 136 points, on retrouve son équipier gallois Elfyn Evans (Toyota). Thierry Neuville (Hyundai) est 3e avec 130 points, Kalle Rovanpera (Toyota) 4e avec 129 et Ott Tanak (Hyundai) 5e avec 106.


►►► À lire aussi : WRC Finlande : Suivez 13 spéciales en direct vidéo sur la RTBF


Pour cette 70e édition, les deux derniers cités apparaissent comme les deux grands favoris : le Finlandais du team Toyota car il est en forme (deux victoires sur les trois derniers rendez-vous) et évolue à domicile, l'Estonien de l'équipe Hyundai car il a empoché les deux dernières éditions (2018 et 2019). Quel objectif réaliste donc pour notre compatriote Neuville ? Un podium, ce serait (déjà) un bon résultat. En effet, le pilote Hyundai tarde à rencontrer un franc succès sur les routes finlandaises, un des rallyes les plus difficiles d'après l'avis du principal intéressé.

Son meilleur résultat là-bas, c'est une deuxième position en 2013. Il avait dû s'incliner, pour sa deuxième participation seulement, face à Sébastien Ogier, le Français engagé sur une VW à l'époque. Neuville y compte aussi deux présences dans le top 5 (4e en 2015 et 4e en 2016) et des résultats plus modestes : abandon en 2012, abandon en 2014, 6e en 2017, 9e en 2018 et à nouveau 6e en 2019.

Le shakedown prévu vendredi matin fera place ensuite à 19 spéciales réparties sur trois jours (6 vendredi, 9 samedi et 4 dimanche) pour 287,11 kilomètres chronométrés.

Articles recommandés pour vous