Faky

Rassemblement du Vlaams Belang à Bruxelles : 3000 ou 1500 personnes présentes ? Retour sur cette énième guerre des chiffres

© Belga

Par Marie-Laure Mathot

C’était ce lundi 29 mai 2023 place de l’Albertine au centre de Bruxelles : le parti d’extrême droite flamand, le Vlaams Belang, lançait sa campagne électorale avec un rassemblement de militants portant le drapeau jaune au lion noir. Selon la police, 1500 personnes étaient présentes. Un chiffre moitié moins important que celui annoncé par le président du Vlaams Belang, Tom Van Grieken : 3000 personnes. Mais les différentes méthodes de comptage tendent à dire que l’estimation de la police est plus proche de la réalité.

C’est l’habituelle guerre des chiffres entre ceux avancés par les organisateurs et le comptage de la police.

D’un côté, le président du Vlaams Belang avance le nombre de 3000 sympathisants présents lors du meeting du Vlaams Belang de ce 29 mai 2023 place de l’Albertine près du Mont des Arts à Bruxelles, comme on peut l’entendre dans l’interview réalisée par le journaliste RTBF sur place, David Brichard.

Tom Van Grieken au meeting du Vlaams Belang - 29 mai 2023

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce nombre est repris par le média V-Nieuws. Il s’agit d'"une marque de l’éditeur Egmont" qui se décrit lui-même comme "spécialisé dans les livres sur le mouvement flamand, l’actualité politique et l’histoire". Leurs locaux sont situés au numéro 8 de la place Madou, la même adresse que celle du siège du parti nationaliste flamand Vlaams Belang.

D’un autre côté, les médias publics, la VRT et la RTBF reprennent les chiffres de la police : 1500 personnes présentes sur le lieu de rassemblement. Un nombre qui correspond à l’estimation faite par notre journaliste sur place, David Brichard.

Journal télévisé : meeting du Vlaams Belang, parti d'extrême droite accusé de racisme - 29 mai 2023

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La police de la zone Bruxelles-Ixelles nous a expliqué comment elle était arrivée à ce dénombrement. Quand il s’agit d’une manifestation statique, la police dispose de "valeurs pivots" qui correspondent à certains lieux de la zone. "Par exemple, nous savons que tel ou tel espace peut accueillir x dizaines ou x centaines de personnes, entre tel et tel point", explique la cellule communication par e-mail.

"Ces premières estimations, sont ensuite mises en corrélation avec les images qui nous sont fournies par les drones engagés par nos services. Ces images de drones vont alors confirmer ou infirmer les premières estimations (notamment en permettant de déterminer la compacité de différents groupes de personnes)."

Une première étape qu’il est possible de reproduire partiellement soi-même via l’outil en ligne Mapchecking qui permet de tracer un polygone sur une carte de l’endroit en question. Nous avons fait l’exercice et dessiné la surface occupée sur base des images récoltées sur les réseaux sociaux, via les caméras RTBF et celles de l’agence Belga sur place.

D’après ces images, il est visible qu’un coin de la place est occupé par les installations du parti : un camion, un écran géant et la scène sont installés sur la partie sud-ouest de la place. Ainsi, la foule n’est agglomérée qu’à partir du poteau situé à quelques mètres du passage piéton.

Rassemblement du Vlaams Belang lundi 29 mai 2023.
Rassemblement du Vlaams Belang lundi 29 mai 2023. © Capture d’écran BELGA VIDEO NICOLAS MAETERLINCK

Il est également possible de voir que la statue de la reine Elisabeth, localisée au milieu de la place, est située à quelques mètres de la scène et que la foule est plus compacte entre ces deux points. La statue se trouve derrière les trois tonnelles qui prennent elles-mêmes de la place. Si l’on considère que leur taille est standard, soit trois mètres sur trois, elles occupent environ vingt-sept mètres carrés.

© Capture d’écran Twitter

Toutes les autres images des médias ou diffusées sur les réseaux sociaux montrent que la foule ne déborde pas sur la route et s’arrête là où les marches commencent. Les images montrent également que des camionnettes sont garées entre la route et ces marches.

Le rassemblement du Vlaams Belang du 29 mai 2023 s’est déroulé sur la place de l’Albertine, sans en déborder.
Le rassemblement du Vlaams Belang du 29 mai 2023 s’est déroulé sur la place de l’Albertine, sans en déborder. © RTBF

La foule est aussi de moins en moins compacte au fur et à mesure que l’on s’éloigne de la scène, comme on peut le voir sur cette capture de la vidéo du Vlaams Belang où des personnes sont assises sur les structures formant les rayons de la place de l’Albertine.

Dans le rectangle rouge, il est possible de voir que la foule est moins compacte là où se trouvent les structures dessinant les rayons de la place de l’Albertine.
Dans le rectangle rouge, il est possible de voir que la foule est moins compacte là où se trouvent les structures dessinant les rayons de la place de l’Albertine. © Capture d’écran Youtube Vlaams Belang

Voici donc selon les éléments indiqués ci-dessus, la surface que nous avons pu tracer sur l’outil MapCheking.

© Capture d’écran MapChecking

Ce polygone, dessiné sur l’application pour délimiter la surface occupée par les manifestants, fait environ 1000 mètres carrés. La foule n’est ni très compacte, ni complètement disséminée. En comptant environ 1,5 personne par mètre carré, l’outil en ligne MapChecking estime à environ 1500, le nombre de personnes présentes à la manifestation.

Un chiffre qui se rapproche donc davantage du comptage de la police et de l’estimation de notre journaliste sur place que de celui du Vlaams Belang.

700 personnes dans les autocars

Lors de telles manifestations statiques, la police de la zone Bruxelles Ixelles procède par ailleurs à une vérification supplémentaire en reprenant le nombre de participants qui se sont déplacés pour l’événement. "Les estimations alors obtenues (avec l’analyse de la surface, ndlr), déjà très proches de la réalité de terrain, sont enfin comparées – lorsque c’est possible – aux moyens de transport utilisés par les manifestants (transports en commun, véhicules privés ou autocars spécialement affrétés)."

Dans ce cas-ci, ce lundi 29 mai, "33 autocars avaient été affrétés par les organisateurs et 1200 personnes s’étaient initialement inscrites pour se rendre à Bruxelles avec ces bus. Au final, des dires mêmes de l’organisateur, seules 700 personnes sont montées dans les autocars en question. Ces 700 personnes ont été rejointes sur place à Bruxelles par environ 800 personnes (qui sont venues par les transports en commun ou par leurs propres moyens). Au terme de l’événement en question, l’estimation finale a été établie par nos services à environ 1500 personnes."

Des indications supplémentaires qui viennent corroborer l’estimation faite sur base de la surface et de la densité de la foule. L’ensemble de ces éléments permettent de conclure que le chiffre de 1500 personnes présentes au rassemblement du Vlaams Belang est plus vraisemblable que celui de 3000 annoncé par les organisateurs.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous