Rassurer les enfants qui entrent au bloc opératoire avec un jeu vidéo au CHR de Liège

Rassurer l’enfant avant son entrée au bloc opératoire, au CHR de Liège, avec le jeu vidéo "Le Héros c’est toi".
21 juin 2021 à 10:27Temps de lecture1 min
Par Christine Tondeur

C’est une première en Belgique. Afin de diminuer l’anxiété des enfants avant leur passage au bloc, l’hôpital de la Citadelle à Liège a rejoint le projet " Les ptits doudous " déjà opérationnel dans 80 hôpitaux de France. L’idée : offrir à l’enfant une tablette avec un jeu dont il est le héros.

Entrer à l’hôpital pour s’y faire opérer peut être une expérience stressante et anxiogène pour les enfants. Ils sont près de 3.600, à passer par les salles du bloc opératoire du CHR de Liège. Pour rendre cette réalité plus supportable, L’hôpital du CHR qui se soucie de leur confort et de leur bien-être leur propose une tablette avec un jeu vidéo.

Le Héros, c’est toi !

L’enfant devient acteur de son parcours hospitalier. Avec son avatar, il réalise le parcours de sa chambre au bloc opératoire, jusqu’à sa phase d’endormissement. A travers son personnage, il va tenter de gagner des points tout en apprivoisant son trajet jusqu’à la table d’opération.

L’objectif est de le rassurer, de l'accompagner, de lui expliquer et surtout de le rendre acteur de son aventure au bloc opératoire.

Un jeu vidéo "Le héros c’est toi" pour adoucir l’entrée au bloc opératoire au CHR de Liège.
Un jeu vidéo "Le héros c’est toi" pour adoucir l’entrée au bloc opératoire au CHR de Liège. CHR Liège

Bénéfices de cette action.

" On constate une diminution des prémédications données à l’enfant ainsi qu’une diminution considérable des antalgiques donnés en salle de réveil pour calmer les douleurs. L’anxiété des enfants diminue, mais également celle des parents. Avec, pour conséquence, une diminution de l’agitation et des troubles du comportement postopératoire.” nous dit Grégory Detheux, anésthésiste-réanimateur, à l’origine du projet.

Un bénéfice pour l’enfant, mais aussi pour les parents et le personnel soignant.

Tri des déchets.

Conscients que le bloc opératoire est le plus gros producteur de déchets dans les hôpitaux, les acteurs du projet prévoient également le recyclage des instruments en cuivre, aluminium et inox. Le bénéfice de ce recyclage permet de financer en partie les gommettes qui servent à décorer les masques à oxygène ainsi que le cadeau offert aux enfants dès leur réveil.

Loading...

Sur le même sujet

Initiation aux cartes Pokémon : ce jeu vous apprend tout ce qu’il faut savoir pour débuter

Le 6/8

Opération de la myopie : 6 choses à savoir avant de vous lancer

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous